Cinematographie.info: Cine Tape et micros HF : problème d'interférences - Cinematographie.info

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Cine Tape et micros HF : problème d'interférences retour d'expérience Noter : ****- 5 Votes

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Christophe Larue 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 271
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

Posté 26 juillet 2009 - 21:25

Voir le messageMalik Brahimi, le 24-07-2009 - 20:47, dit :

Je n'ai pas besoin que quelqu'un me parle comme un livre alors qu'il n'a pas compris ou voulu comprendre ce que je voulais dire.


Désolé de tenter d'utiliser la langue Française au mieux. Je vais à nouveau relire tout le sujet afin de vérifier que ma réponse est en adéquation avec celui-ci.

Par contre, je pense qu'il serait utile de revenir à la question initiale: les problèmes d'interactions entre le Cine Tape et certains micros utilisés par les équipes de prise de son.

#22 L'utilisateur est hors-ligne   Yves Agostini 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 133
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris/Bastia
  • Profession :Cadreur

  • AFCF

Posté 27 juillet 2009 - 18:07

Voir le messageChristophe Larue, le 26-07-2009 - 21:25, dit :

Par contre, je pense qu'il serait utile de revenir à la question initiale: les problèmes d'interactions entre le Cine Tape et certains micros utilisés par les équipes de prise de son.

:quelle rigolade: Tu as raison, sinon, on va se retrouver dans une ambiance que nous avons connu sur un autre forum!

Mais puisque l'on est dans les post "métiers, méthodes & savoir faire", on pourrait, si quelques-uns en ont le courage, citer les avancées techniques à disposition de la technique et de la mise en scène, par rapport aux nouvelles organisations de tournages et les dérives qu'elles entrainent.

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Malik Brahimi 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 7
  • Inscrit(e) : 3 avril 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 09 août 2009 - 09:09

Voir le messageYves Agostini, le 27-07-2009 - 19:07, dit :

Tu as raison, sinon, on va se retrouver dans une ambiance que nous avons connu sur un autre forum!


M. Agostini, je vous tiens gré de tout le mépris dont vous avez pu témoigner à mon égard tout au long de vos interventions sur ce "sujet". Vous n'en avez évidemment que faire, mais figurez-vous que je me suis trouvé blessé par cet état de fait. Désolé, mais je ne vois pas en quoi mes dires ont contribué à établir "une ambiance que [vous avez] connu[e] sur un autre forum". De lire ça, sans aucune raison clairement exprimée, de la part d'un "éminent" cadreur m'a, je l'avoue, humilié. Oui, humilié. Je me suis senti dénigré en tant qu'assistant caméra qui aime son boulot (y'a pas que les ingénieurs du son), qui a juste exposé ici OBJECTIVEMENT son point de vue, et qui a été ignoré par une personne de l'"image", toute illustre qu'elle est, et qui se voit qualifier par cette dernière, sans l'air de le dire, ni plus ni moins que de fouteur de merde. Super.
Mais pourquoi tant de haine ? C'est bien beau de décréter comme ça qui a raison, qui se fourvoie, qui raconte des conneries, mais je ne vois pas d'où vous tirez ici votre légitimité à le faire. Les multiples tours de manivelle que vous avez pu délivrer n'y suffisent pas, en tous cas pas sans arguments. C'est même évident. Ce qui est incroyable dans cette histoire, c'est que tout porte à conclure que vous N'AVEZ PAS LU, tout comme vos "amis" du forum, ce que j'ai pu écrire, ou surtout que vous n'en avez rien à foutre. C'est pas très sérieux tout ça, M.Agostini. J'en viendrais presque à regretter Philippe.
Et puisqu'on y est, cette évocation des "nouvelles organisations de tournages et [d]es dérives qu'elles entrainent", ça semble bien conservateur comme démarche, surtout à la suite d'un tel "sujet", qui finalement ne vous a intéressé que pour ça, et il est aisé d'imaginer que vous y placeriez avec plaisir le cinétape comme justement l'un des chapitres de l'historique que vous appelez à effectuer. Finalement, c'est peut-être de me lire le "défendre", le cinétape, qui a chez vous -inconsciemment ?- créé une dent à mon encontre, que j'aurais aimé comprendre à travers des mots plutot que d'avoir à la déduire à travers votre (maritime) silence. Je me trompe ?
Voyez-vous, il m'est arrivé un jour de dire à un dir de prod, certes ahuri de ce qu'il entendait, que selon moi une liste caméra sans cinetape était, à priori, louche. Que se priver sciemment d'un outil utile ne pouvait que desservir le film qui se préparait. Il a rigolé, évidemment, mais c'est si vrai. Et cette fois là, je me suis bien gardé de préciser que ça rajoutait "parfois du doute au doute" : et pour cause, le cinétape, ça rajoute jamais rien du tout à rien du tout, faut savoir s'en servir, c'est tout. M. Agostini, je vous le dis si vous ne le saviez déjà : un assistant assisté du cinétape peut vous permettre de travailler, vous, cadreur, dans une liberté que vous n'avez jamais connue. Ca existait pas avant, c'est normal, ça s'appelle le progrès. Je vous assure que critiquer l'avènement du cinétape, car c'en est inévitablement un, revient à critiquer celui du follow focus en son temps, à moins que n'obligiez vos assistants à pointer sur la bague.. Les loueurs ont d'ores et déjà intégré le cinetape à leurs listes de base.. Je perds mon temps à raconter ça, mais je vais pas le perdre longtemps.
Pour ce qui constituera mes derniers mots ici : votre (non-)intervention a été blessante, M.Agostini, humiliante même, comme déja dit. Personnellement, je me demande ce qui motive chez vous l'envie de transmission, au regard de l'évidente, en tous cas ici, non-envie de discussion, de partage de point de vue, voire de lecture. Vous semblez avoir toujours raison, à priori. J'aurais évidemment beaucoup de choses à apprendre de vous, mais franchement, vu ce qui s'est passé là, je m'en passerai : je suis un assistant consciencieux, qui travaille régulièrement, et qui ne mérite assurément pas d'être rabaissé juste pour avoir délivré son avis. Merde, j'en deviens malheureusement grossier, tout cela finalement ne me donne envie que de faire une chose : arrêter avec votre putain de forum. C'était pourtant pas l'envie qui me manquait d'y participer, mais y'a plus moyen, faut croire de toute façon que je manquerai pas : chapeau les gars, votre minable petite parcelle de terrain est bien défendue. Prenez-en soin. MALIK BRAHIMI.
P.S : Epargnez-moi, SVP, la réponse froide et détachée dont vous détenez, vous et vos "amis" de forum, comme je l'ai constaté tout au long de ce mémorable "sujet", la teneur.

#24 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 407
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 10 août 2009 - 12:25

Cher Malik,

Je tiens à te répondre en tant qu'administrateur du site cinematographie.info.
En premier lieu quelques précisions :
- Yves Agostini est membre du site comme toi et n'en est ni administrateur, ni modérateur et quand il te répond c'est en tant qu' Yves Agostini riche de sa grande expérience et de son savoir faire reconnu.
- A aucun moment tes messages ont été modérés ou censurés de quelque façon que ce soit et quand bien même si cela avait du être le cas les décisions sur ce site se prennent de façon collégiale entre modérateurs et administrateurs.
- Le titre du sujet (pour mémoire) était Cine Tape et Micros Sennheiser MKH 8050, et posait simplement la question des retours d'expériences problématiques avec cette configuration.
- La plupart des techniciens présents sur ce forum ne sont pas ennemis des progrès techniques bien au contraire, mais ils aiment tous leurs métiers et si ils veulent enrichir ces progrès pour qu'ils (par exemple) permettent d'avoir un point parfait et une prise de son de même qualité et le tout en même temps, sont ils condamnables ?

En mon nom je te dirais que quand j'ai un soucis avec quelqu'un je ne l'expose pas sur la place du village mais je contacte ce quelqu'un directement (sur ce forum les MP sont faits entre autre pour cela).
D' autre part je ne fais pas de cinéma muet et mes collègues du son ne font pas de la radio; nous faisons ensemble un même film. Et si un chef-opérateur du son est scrupuleux et pointilleux sur son métier je considère que ce sont des qualités et je les respecte; et j'en attends la réciproque pour mon travail.
Maintenant pour tes réflexions sur le site, je te trouve assez injuste mais c'est ton problème; et je te dirais bien ce que disais mon irascible grand-père à l'attention de ses visiteurs : " La porte est grande ouverte, aussi bien pour rentrer que pour sortir "

#25 L'utilisateur est hors-ligne   Malik Brahimi 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 7
  • Inscrit(e) : 3 avril 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 11 août 2009 - 10:18

M.Agostini, le message de M.Brelot hier m'a fait me rendre compte que j'aurais effectivement dû communiquer avec vous en MP. Je suis désolé de ne pas y avoir pensé. Je ne peux aujourd'hui m'empêcher de ressentir quelques remords quant à la virulence de mes propos. Je reconnais avoir éxagéré sur tous les points. Je pense ne pas "être fait" pour ce type de forums, ou tout du moins ne parviens pas à y garder mon calme. Je le sais à présent, je recommencerai pas, promis. Même s'il est probablement trop tard, je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses. Malik.

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Yves Agostini 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 133
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris/Bastia
  • Profession :Cadreur

  • AFCF

Posté 11 août 2009 - 11:04

Cher Malik,

Il n'y a pas de souci avec moi! Je ne t'ai pas répondu car j'ai préféré laisser passer l'orage sans remettre des pelletées dans la chaudière ;)
Maintenant, l'avenir est à nous...
Sur ce site, il manque encore de vastes débats sur l'évolution de nos techniques et les dérives face aux contingeances imposées par la production (téléfilms en particulier).
Peut-être, moi qui est connu toutes ces évolutions depuis 1964, aurais-je la volonté de me lancer là-dedans.
Le combo pourrait en être le départ. Je ne parle pas de la place de celui-ci sur le plateau évidemment :D

Amicalement,

#27 L'utilisateur est hors-ligne   Martin Boissau 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 2 juillet 11
  • Lieu :Montreuil
  • Profession :Chef Opérateur Son

Posté 06 juillet 2011 - 16:58

Je prends connaissance de cet échange 2 ans plus tard (06/07/2011), et constate que le conflit entre le cinétape et les micros HF Senheiser est toujours trés génant pour les gens du son.
Quelqu'un a-t-il trouvé des solutions ?

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Vandendriessche 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 39
  • Inscrit(e) : 18 mai 09
  • Lieu :Bruxelles (Belgique)
  • Profession :Chef Opérateur Son
  • Autre Profession :
    Chef Opérateur Son

Posté 14 octobre 2019 - 14:00

Voir le messageMartin Boissau, le 06 juillet 2011 - 16:58, dit :

Je prends connaissance de cet échange 2 ans plus tard (06/07/2011), et constate que le conflit entre le cinétape et les micros HF Senheiser est toujours trés génant pour les gens du son.
Quelqu'un a-t-il trouvé des solutions ?



Le temps a passé...
On trouve de plus en plus ces accessoires sur les caméras.
Les microphones ont étendu leurs réponses en fréquences et sont donc plus sensibles qu'avant aux ultrasons.
Fabricants ou loueurs de "Cinétape" vendent ces accessoires comme: "Looking to shoot wide open the whole time, in low light, with no time for rehearsals or to get focus marks? Give your poor old focus puller a break and add our Cinetape to your shooting kit!"

J'ai rencontré beaucoup d'assistants du caméraman qui maîtrisent les paramètres de cet accessoire, et savent régler la puissance d'émission d'ultrasons.
Il y a de plus en plus de tournages qui laissent une grande place à l'improvisation et où on laisse tourner la caméra, ce qui rend le "Cinétape" incontournable.

Certains opérateurs du son ont éprouvé des problèmes techniques avec des micros HF qui réagissent mal au contenu ultrasonore capté par les micros installés sur les comédiens.

Des solutions doivent être trouvées au "coup par coup" et la collaboration intelligente est plus que nécessaire.
J'enseigne, pour ma part, dans plusieurs écoles de cinéma(*), la nécessité de coopérer dans le cadre de la création collective que sont des tournages de film, et de s'intéresser aux techniques utilisées par les différents techniciens qu'on trouve sur un plateau.


(*) IAD à Louvain-la-Neuve (Belgique), ENSAV à Toulouse (France).

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement