masterclass juin 2018 (Voir le sujet original)



David Wolfer

Posté 19 juillet 2018 - 00:10



J’ai eu cette année la chance d’avoir été tiré au sort grâce au partenariat entre le site cinématographie.info et l’ Ispra pour participer à la master Class que donnait le chef op américain Dean Cundey, et qui s'est déroulée du 4 au 8 juin dernier à Toulouse.

La première chose que l’on peut remarquer, c’est la modestie de ce grand monsieur , qui malgré la centaine de long métrage et un cv fort impressionnant, demeure humble et très ouvert à transmettre son expérience aux générations d’après.

Ce premier jour commence tout simplement par un petit cours et rappel sur l’histoire du cinéma, ensuite Dean nous explique certaines techniques qu’il a utilisé pour «  Qui veut la peau de Roger rabbit, ainsi que pour appolo 13.

l’après midi, nous avons ensuite commencé a travailler sur la pratique ou il à montré la façon dont il éclairait le visage d’une actrice tout cela par le biais quasi uniquement de petites sources comme des mizards de 150 / 300 w en utilisant des cadres de diffusion , mamas, scrim, poli et drapeaux pour bien modeler et travailler la lumière.

le 2 et 3 eme jour, nous avons continué dans la lancée tout en ayant à certains moments des interruptions ou il s’arrêtait l’espace d’un instant pour parler de sa philosophie dans le métier et de sa façon de procéder.

nous avons eu aussi droit à une présentation des différentes varicam de chez Panasonic durant une bonne heure par un des responsable du fabriquant.

le 4 éme jour, nous avons travaillé sur 2 plateaux, tout d’abord , une séquence de voiture de nuit filmée devant un fond vert, toujours en utilisant des petites sources, ainsi que des dimmers pour varier l’intensité de la lumière durant la séquence et donner ainsi plus de vie à l’ensemble.

la seconde partie, nous avons retravaillé sur le décor du salon mais cette fois , nous avons pu utilisé l’Alexa XT utilisée déjà durant les premiers jours mais couplée cette fois ci une belle série d’objectifs anamorphiques de chez Hawk, cela à permis pour certains de mieux se représenter ce que donne le rendu anamorphique par rapport a du sphérique, avec bien sur des explications de monsieur Cundey.

puis le dernier jour, nous avons eu le droit a pas mal d’anecdotes sur les films sur lesquels, Dean Cundey a travaillé avec bien sur un festival de questions posées par l’ensemble des gens présents à la master class.