Retour sur la masterclass avec Dean Cundey (Voir le sujet original)



Adonis Romdhane

Posté 22 avril 2017 - 16:42



Du 02 au 07 avril 2017, invité par cinématographie.info et l’Ispra, j’ai eu la chance de participer à une masterclass animée par le célèbre directeur de la photographie américain Dean Cundey.

Quand on jette un oeil sur la filmographie de ce chef opérateur mythique du cinéma américain, on se rend compte qu’il a signé les images de films qui se sont érigés en icônes du cinema américain et mondial.
Malgré ce CV impressionnant, Dean Cundey est d’une modestie et d’une accessibilité rare : tout au long de la masterclass, il a pris le temps de répondre aux questions les plus simples comme les plus pointues avec une énergie constante.
La formation a commencé par un petit cours d’histoire des techniques cinématographique et l’émergence du métier d’opérateur caméra. Puis nous avons échangé sur ce métier, son évolution et ses influences artistiques et techniques.

Les deux jours suivants, nous avons réalisé des exercices pratiques d’éclairage. Les conditions étaient idéales car nous étions peu nombreux (12 personnes), tous motivés pour mettre la main à la pâte mais surtout pour enregistrer chaque information que ce maître de la lumière nous donnait.

C’est impressionnant de voir Dean Cundey travailler la lumière. Il est de ces directeurs de la photographie qui aiment bien toucher le matériel : il n’hésite pas à déplacer lui-même un projecteur ou un drapeau. Il est très attentif à la position de la source par rapport au visage de l’acteur, accentuant ou diminuant les ombres propres ou portées en ajustant le dispositif. Il travaille surtout avec des sources fresnel tungsten (des 500w et de 150w), il utilise beaucoup de drapeaux, de mamas et de scrim pour sculpter la lumière.

Le quatrième jour, autour d’un exercice d’incrustation (chroma key), nous avons beaucoup parlé de colorimétrie et des techniques d’incrustation de l’époque où Dean Cundey a débuté dans l’industrie cinématographique (années 1970-80). Il nous a expliqué sa vision du cadrage, sa préférence pour les zooms angénieux et son utilisation de filtres.

Nous étions gâtés côté matériel, avec la Arri Alexa xt et un objectif zoom angenieux optimo 30-80. Arri nous a aussi généreusement permis d’essayer les Skypanel S60 et S30.



Le dernier jour, Dean nous a dévoilé quelques secrets de tournages, quelques anecdotes sur Halloween, Jurassic park, Apollo 13, etc.
Il nous a enfin parlé du rapport du chef opérateur au réalisateur, de l’importance du découpage technique et de la nécessité d’entretenir des relations privilégiées avec le chef décorateur. Mais surtout, il nous a rappelé l’importance qu’il faut accorder à à la narration qui prime sur l’esthétique.









(Photographies ©Cinematographie.info)