Cinematographie.info: Mire d'essais Scope - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Mire d'essais Scope Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Laurent Andrieux 

  • Groupe : Modérateur Général
  • Messages : 1 400
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Valbonne 06
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur
  • Autre Profession :
    Cadreur

Posté 14 mai 2009 - 15:46

Nom du fichier : Mire d'essais Scope
Fichier posté par : Laurent Andrieux
Fichier soumis le : 14 mai 2009
Fichier mis à jour: 11 fév 2011
Catégorie de fichiers : Optiques

Mire scope et placement des mires.

Basse résolution.

Document Panavision France.

Auteur : Pierre Coque

Cliquez ici pour télécharger ce fichier

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Laurent Andrieux 

  • Groupe : Modérateur Général
  • Messages : 1 400
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Valbonne 06
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur
  • Autre Profession :
    Cadreur

Posté 24 novembre 2010 - 00:26

J'avais posté ces mires d'essais anamorphiques ici il y a quelque temps, et un membre nous pose la question de leur utilisation. Il y aura je l'espère certainement des assistants ou des cadreurs pour compléter mon message, mais voici ce que je peux en dire, en réponse à Guillaume.

Les mires que j'ai postées (avec l'autorisation de Panavision) sont celles que Pierre Coque, responsable du département optique chez Alga-Panavision pendant plusieurs années, avait conçues il y a déjà pas mal d'années, et sont toujours utilisées aujourd'hui.

Il se trouve que c'est justement Pierre lui-même qui nous faisait le cours (enfin, plutôt, l'un des cours) sur les essais caméra, à Louis Lumière, à la fin des années 80.

- Faire les essais pour chaque optique à pleine ouverture et à un diaph fermé (sachant qu'il est conseillé de travailler les optiques anamorphiques à 4 d'ouverture minimum en général). Les optiques ont souvent deux gravures d'origine de point pour ces différentes valeurs de diaph, identifiables par leur couleurs diférentes ;
- Placer les mires selon la focale utilisée tel qu'indiqué (5 mires pour les longues focales, 7 mires pour les courtes) ;
- Faire tirer positif les essais et lire ce positif à la binoculaire. Les mires sont donc anamorphosées et circulaires. Prévoir le délai nécessaire au labo, ce n'est plus un développement seul ;
- Relever les valeurs des différentes mires sur l'ardoise afin d'évaluer la courbure de champ. Le but n'est pas de caler l'optique sur la mire centrale, mais de répartir correctement la définition sur l'ensemble de l'image.

Quelqu'un veut corriger / compléter ?

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume Beck 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 22 novembre 10
  • Lieu :Noisy le grand
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 27 novembre 2010 - 08:05

Merci pour cette réponse ultra précise, je ne pouvais pas rêver mieux :) .
En définitive ce n'est pas plus laborieux que le reste des essais.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Laurent Andrieux 

  • Groupe : Modérateur Général
  • Messages : 1 400
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Valbonne 06
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur
  • Autre Profession :
    Cadreur

Posté 27 novembre 2010 - 20:28

Si, un peu. Parce qu'il faut vraiment prendre la peine de lire toutes les mires. Du coup ta feuille de dépouillement de lecture ne comporte pas qu'un chiffre par décalage, mais une série de 5 ou 7... Il y a une feuille de dépouillement de lecture particulière. Il faut que je regarde si je l'ai postée.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement