Cinematographie.info: Ne me libérez pas, je m'en charge - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Ne me libérez pas, je m'en charge Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   AFC 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 379
  • Inscrit(e) : 2 février 09
  • Profession :Association Professionnelle

  • AFC

Posté 30 mars 2009 - 02:03

Ainsi les interviews ne sont pas construites selon le strict cadre de la question-réponse, mais sont un véritable dialogue entre deux personnes, Fabienne s'interrogeant et interrogeant le parcours de Michel Vaujour, Michel retraçant sa vie, (27 ans de prison dont 17 en QHS, plusieurs évasions, quelques années de cavale), tant du point de vue des faits que de celui de l'homme qui les accomplit.
Les interviews-discussions ont été filmées en DV et éclairées avec du matériel léger (Joker 400, Kino Flo, boule chinoise ou réglettes fluos). Nous avons choisi de rester concentrés sur les visages, le regard, cadrés en plans serrés, voire très serrés. Celui de Michel Vaujour, très mobile, vivant, où les émotions sont souvent palpables, s'y prête particulièrement. La majorité des séquences en extérieur, notamment celles dans la nature, ont elles été tournées en HD (Sony 750 HDCAM) afin d'assurer une meilleure définition et latitude de l'image, qui là s'appuie sur des plans larges.
Le tournage de Ne me libérez pas? a été pour moi une très belle aventure : outre le plaisir de travailler à nouveau avec Fabienne Godet, c'est aussi une rencontre marquante et riches d'enseignements avec Michel Vaujour. »

Consulter l'article sur le site de l'AFC

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement