Cinematographie.info: Journées portes ouvertes Panavision [compte-rendu] - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Journées portes ouvertes Panavision [compte-rendu] 25 mars 2009 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 386
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 10 mars 2009 - 19:24

Le 25 mars 2009
L’atelier Panavision Numérique
Journée portes ouvertes de 10H00 à 21H00
45 avenue Victor Hugo –Bâtiment 217 - AUBERVILLIERS

Fichier joint  Invitation.pdf (268,34 Ko)
Nombre de téléchargements : 320

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 386
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 23 mars 2009 - 22:31

Un petit "up", c'est après-demain <_<

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Marc Galerne 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 61
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Bouafle, 78
  • Profession :Fabricant

  • AFC
  • CST

Posté 24 mars 2009 - 10:47

J'y serai toute la journée avec un 18K lampé en 6K avec un ballast spécial High Speed pour la Phantom.
A demain donc (sauf si vous travaillez, ce qui est quand même ce que l'on vous souhaite).

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Christophe Larue 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 271
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

Posté 31 mars 2009 - 22:03

Journée portes ouvertes à Panavision :


Le 25 mars a eu lieu, pour la deuxième année consécutive, la journée portes ouvertes organisée par Panavision et Panagrip.
Au programme : prise de vues à très haute vitesse, machinerie complexe, inauguration de la nouvelle salle de projection, présentation de caméras et post production.

Image attachée

On commence par la machinerie, avec des démonstrations en continu dans le hall de chargement qui jouxte le stock caméra : sont présentés la Milo, grue de prise de vues en motion control, et sa version de terrain, le Talos.

Aussi présente, une moto Quad travelling configurée pour des prises de vues en mouvement avec la tête 3D Stabilisée Scorpio, , contrôlable depuis la place arrière à l'aide d'un « pad » ergonomique et extrêmement précis.

Vient ensuite une tête E-Gearing-Kuper montée sur Track cam control qui permet, avec une mémorisation des fonctions et mouvements caméra, une restitution immédiate ou ultérieure de plans.
La thématique semble être le contrôle pointu de la prise de vues.

Image attachée

Toujours au rez-de-chaussée, mais dans une pièce à part, se trouve l'atelier haute vitesse.
Sont présentes deux caméras Phantom (une Phantom HD 2k jusqu'à 1000i/s et une Phantom V12 qui peut monter jusqu'à 5000i/s en 720p).

Marc Galerne, de chez k5600 y a exposé, pour le besoin des tests, un Alpha 18kW lampé en 6kW à l'aide d'un ballast spécifique. Malheureusement, un manque de puissance disponible sur une seule prise a empêché la démonstration.
Frank Adema, représentant la société Key Lite, nous a présenté quant à lui le LabLight System de chez Luminys (les créateurs du Softsun et du Lighting strike.
Composé de deux têtes à lampes à éclats d'une puissance de 15 kW chacune, alimentées par une unité autonome sur batteries, ce "LabLight" offre la possibilité de tourner à de très hautes vitesses en s'affranchissant des soucis de battement, d'encombrement (les têtes sont très compactes au vu de leur puissance) et de la disponibilité de puissance sur le lieu de tournage. En effet l'unité peut alimenter une lampe de 30kW ou deux de 15kW durant, au choix de l'utilisateur, 3-5-10 secondes.
Image attachée
Cela peut paraître court, mais nous parlons ici de capturer des actions généralement très brèves.
L'alimentation s'effectuant à partir de courant continu, la tête fournit un éclat constant. Une lumière guide, à l'instar des flashs, nous permet de travailler le modelé à l'aide d'un flux raisonnable ; et une fonction test offre la possibilité de prendre des mesures en lumière continue.

Trois essais à base d'eau et d'objets variés interagissant ensemble ont été effectués dans la journée.
Les rushes ont ensuite pris le chemin d'une station d'étalonnage installée dans une pièce au premier étage.
Quantel y faisait la démonstration de son Pablo, avec la nouvelle console d'interface qui donne un sentiment d'ergonomie instinctive. Les plans tournés précédemment, mais également des rushes de film, y ont été retouchés et étalonnés.

Dans cette même salle se trouvaient une Panavision Genesis en version légère avec son enregistreur SSR, une Varicam 2700 et une HPX 3700 de chez Panasonic enregistrant sur les cartes P2, ainsi que la caméra RED nouvellement acquise et qui sera « panavisée » très prochainement.

Ensuite venait la projection de ces images, mais également des conférences diverses dans la toute nouvelle salle de projection : Outre le classique projecteur 35mm, on y trouve maintenant un projecteur numérique qui permet également, à l'aide de lunettes LCD, le visionnage de films, rushes et essais en 3D. Suivant le temps disponible entre la prise de vues et la projection, les images peuvent être projetées à 25i/s ou, après une étape de traitement, en triple flash (fréquence de projection plus rapide offrant un meilleur confort de vision).
Un court extrait du concert de U2 en 3D fut présenté afin que nous puissions avoir un petit aperçu du rendu.

A ce sujet, je ne peux m'empêcher de penser que la 3D est le prochain format à la mode pour les longs métrages, les studios se devant d'offrir aux spectateurs une technologie qui surpasse à la fois ce qui peut être disponible à domicile, et n'offre aucun intérêt en dehors des salles. Une nouvelle arme contre le piratage en salles et tout un nouveau champ d'expérimentation pour les techniciens.

A été présenté également dans la salle de projection un logiciel pas forcément nouveau, mais que Panavision a intégré dans la chaîne de production et de postproduction, afin de faciliter le travail des directeurs de la photographie, et leur dialogue avec les techniciens qui auront à intervenir sur les images.
Image attachée
Ce logiciel, le 3 CP, offre aux opérateurs la possibilité, une fois les images importées, de simuler des étalonnages puis de générer au choix des vignettes, ou des fichiers exportables par courriel avec foule d'informations comme l'équivalent en lumières de tirage, des captures d'écran des oscillovecteurscopes, j'en passe et des meilleures.
Image attachée
Disponible en version d'évaluation sur le site de gammadensity.

Pour des raisons de temps disponible sur place, et comme vous avez dû le constater, je n'ai pas eu le temps de tout approfondir lors de cette journée. N'hésitez pas à faire part de votre propre retour sur cette journée et combler les omissions présentes ici.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement