Cinematographie.info: Une semaine de Master classe avec Dean Cundey - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Une semaine de Master classe avec Dean Cundey Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Marie Landon 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 8 juin 14
  • Lieu :Paris
  • Profession :Électricien
  • Autre Profession :
    Étudiant - Image

Posté 24 juillet 2019 - 12:22

Cette année alors que je sirote tranquillement un bon café dans la grisaille du mois de Mai je reçois un sms de Philippe Brelot m’annonçant que j’ai gagné le tirage au sort pour partir à Toulouse assister à la master class annuelle de Dean Cundey organisée par l’ISPRA.
Une semaine plus tard mes bagages sont fait et je décolle pour Toulouse avec mon petit carnet de notes et mon crayon bien taillé.

On me dépose lundi matin dans le studio de l’école et Dean arrive accompagné de Kathy qui s’occupera du montage de nos exercices ainsi que de l’homme qu’il surnomme « my mouth », Nicolas, qui est opérateur dans la région et s’occupera pendant toute la semaine de nous traduire les aventures et explications de Dean.
Petite présentations générales de début de journée et le ton est donné l’ambiance est informelle et Dean très blagueur et accessible.

On débute par un grand retour sur l’histoire et l’évolution de l’image et de la représentation. En commençant par les fameuses peintures des grottes de Lascaux puis en suivant différents courants de peinture et leur approche de la lumière et de la composition.
On remonte le fil de l’histoire jusqu’à arriver au début du cinéma, avec le fameux débat Edison vs frère Lumière.
De la même manière on suit l’évolution de cet art et de la manière de représenter, composer, raconter le monde.
Pour conclure cette matinée passionnante Dean commence à nous montrer des extraits de films sur lesquels il a travaillé et nous raconte comment il les a abordés.

Chaque midi autour de bons plats de la région les conversations passionnantes se poursuivent.

L’après midi puis la matinée suivante sont centrées sur la technique. On part des bases théoriques avec un bon retour sur les notions de physique. Puis le lendemain on commence à mettre la main à la pâte et à sortir le matériel. Dean nous explique sa manière de travailler, la façon dont il dialogue avec ses équipes et comment il aborde chaque scène.

L’après midi est un atelier pratique où il nous montre comment il travaille l’éclairage d’une scène simple.
On reprend d’abord le traditionnel éclairage en trois points. Dean éclaire avec peu, il nous explique sa méthode sur les visages puis sur l’habillage du décors pour finir l’ensemble.
Le lendemain on se tourne vers la caméra et les optiques. On revient sur des fondamentaux techniques puis vient la mise en pratique. L’après midi est centrée sur l’art de la composition et la narration. Comment guider le regard. Quelles sont les différentes armes du chef opérateur pour transmettre les intentions du réalisateur et amener le spectateur là où il le souhaite.

Au quatrième jour un petit exercice de cadrage est improvisé. Tout le monde vient a tour de rôle s’y essayer avec les conseils et corrections de Dean.
Après ça, nouvel exercice pratique avec le tournage d’une séquence de diner de couple au restaurant.
On reprend les éléments expliqués les jours précédents en lumière et caméra pour préparer les scènes et Dean nous explique comment il aborde une séquence complète.
Au fil des exercices pratiques tout le monde est invité à participer et installer le matériel guidé par les astuces et explications de Dean.

Enfin le dernier jour nous travaillons sur l’éclairage et le choix des cadres pour une séquence de voiture sur fond vert.
A la fin de l’exercice Kathy nous fait un montage de ces deux séquences et nous pouvons admirer le résultat de notre labeur.
Pour résumer cette semaine nous sommes revenu sur l’histoire de l’image et des débuts du cinéma ainsi que les bases technique et physique de la lumière, de la caméra - de la pellicule au numérique - et des optiques. Avec des découvertes et des rappels forts utiles. Le tout agrémenté des expériences de tournages de Dean. Puis d’un point de vue plus pratique de la manière d’aborder la préparation, le tournage et la post production avec les liens que cela implique avec le réalisateur et les différents acteurs d’un film.

Tout au long de la semaine le dialogue est simple et facile, tout le monde peut intervenir, les questions sont les bienvenues et chacun peut participer à la mise en place des exercices pratiques que ce soit pour installer la lumière, les travellings, tester le cadre, faire le point, voir même jouer les sommeliers le temps d’une scène.

Cette semaine a donc été absolument passionnante. Je suis ravie d’avoir pu retravailler les bases techniques, de mieux appréhender l’ensemble du travail de chef opérateur et de repartir avec de nombreuses astuces que je retiendrais précieusement.

Enfin j’ai été extrêmement bien accueilli par Yann Serrat le directeur de l’ISPRA et les enseignants de l’école qui sont venus participer à la mise en place de cette Masterclass. Donc je ne peux que terminer par un très grand merci à Dean Cundey, à l’ISPRA et à Cinématographie.info pour cette formation.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


2 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement