Cinematographie.info: Formatage de carte: via la caméra ou sur ordinateur? - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Formatage de carte: via la caméra ou sur ordinateur? Noter : -----

Sondage : Moyen de formatage des cartes (5 membre(s) ont votés)

Par quel moyen formatez-vous vos cartes

  1. CAMERA (5 votes [100.00%] - Voir)

    Pourcentage des votes : 100.00%

  2. ORDINATEUR (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Paul Cognet 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 18
  • Inscrit(e) : 25 mars 11
  • Lieu :Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Profession :Assistant vidéo
  • Autre Profession :
    Assistant Opérateur

Posté 10 février 2018 - 19:17

Bonjour.

Il m'est toujours apparu plus sûr de formater les supports d'enregistrement directement dans la caméra.
Mais au détour d'un sujet sur le forum Arri pour l'Alexa Mini, je suis tombé sur une recommandation d'un technicien Arri pour l'utilisation de logiciel de formatage des cartes CFast, comme Parashoot.
Le lien ICI

[there are some simple ideas that can help to safeguard the exposed footage:]
- Format the card in the computer (any file system, even UDF works).
Inserting a formatted card into the camera, it will detect that it is not camera-formatted and prompt the user to do that.
This little change does not cost much time, but eliminates any doubt if the cards are ready to be re-used. Another advantage is, that at this point, the data would still be recoverable. Apple made some changes to their OS, which made Disk Utility pretty useless. I recommend to use a nice little tool called Parashoot https://parashoot.kamerawerk.ch/ which seems to be well accepted among the DITs.

Qu'en pensez-vous?
Quels logiciels utilisent en France les datamanager pour ça?

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Corentin Crochemore 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 20 février 17
  • Lieu :Ile de France
  • Profession :Opérateur Vision/DIT

Posté 19 février 2018 - 23:31

Bonjour Paul !

Ecoute, je ne peux te répondre qu'avec ma jeune expérience de Data Manager mais ce sera mieux que rien ^^

Pour ce qu'il s'agit des cartes je continue à les faire formater in camera plutôt que sur ma station data. L'idée est principalement de structurer énormément les processus entre le moment où le second me confie le support primaire (la carte d'enregistrement) et le moment où je vais le lui rendre.

Je ne suis pas certain que le concept du Parashoot soit vraiment intéressant pour un data manager. Sur le plateau, on fait la copie des rushes dès le support primaire sortie de la caméra sur une tour RAID (RAID 5 ou RAID 6, préférence pour le RAID 6 bien sûr) et sur une Navette destinée à la Post-Production - copie effectuée de façon sécurisée avec un checksum, anciennement MD5, aujourd'hui xxHash. D'ordinaire, les supports primaires sont conservés en attendant que l'assistant monteur, au labo, nous confirme que tout va bien de son côté - le lendemain en pleine journée de travail donc. Les cartes sont alors prêtes à repartir à la face pour tourner à nouveau.
En tournage à deux caméras, on peut vite se retrouver avec un nombre conséquent de cartes en fin de journée. Cela signifierait qu'il faudrait, une fois la confirmation du monteur arrivée, remettre chaque carte dans le lecteur, la formater avec Parashoot avant de la ramener à la face. Une opération fastidieuse qui prend du temps sur d'autres opérations pouvant être bien plus intéressante selon moi.

J'insiste, je pense que les méthodes de gestion physique des supports primaires sont plus importants. Quelques techniques pour ça :

- Entourer les cartes à Backuper d'un gaffer avec leur identification, et les cartes prêtes à être formater d'aucun gaffer
- toujours transporter les cartes dans des pochettes transparentes affiliées à une utilité (ou "Cartes à Backuper", ou bien "Cartes en attente de confirmation", ou alors "Cartes Bonnes à Formater"). Les pochettes transparentes avec Zip sont vraiment nécessaires pour manipuler correctement les cartes sans risquer d'en perdre ou d'en mélanger, les deux risques que tu veux éviter A TOUT PRIX
- ne jamais manipuler simultanément des cartes à Backuper et des cartes backupées
- mettre en place des processus très rigoureux sur la gestion physique des supports primaires avec l'équipe caméra, notamment le second (qui est en général mon interface avec la caméra)
- Respecter ces codes et ces processus à la lettre de façon à éviter tout doute, que ça soit entre toi et toi et (surtout) entre toi et les autres personnes de l'équipe caméra


Par ailleurs, le 2nd Assistant Caméra conserve toujours les cartes prêtes à être formatées une fois que je les lui ai rendues, et c'est lui qui récupère les cartes à Backuper à partir de la caméra puis me les confie.

Quant aux logiciels, je me sers principalement de Silverstack, qui est une superbe solution toute en un. Parfois Daylight, la solution Dailies de Baselight, en complément quant il y a des particularités dans les traitements de rushes. Il y a aussi la solution française avec Firefly Cinema (https://fireflycinema.com/) quand on tourne avec du matériel Panavision (Panavision possède une version particulière de Fireday, le PRM, qui intègre la copie sécurisée - autrement dit avec Checksum - des rushes).

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Paul Cognet 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 18
  • Inscrit(e) : 25 mars 11
  • Lieu :Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Profession :Assistant vidéo
  • Autre Profession :
    Assistant Opérateur

Posté 23 février 2018 - 21:38

Bonjour Corentin.

Merci de ta réponse bien complète.
Je me posais également la question pour des tournages plus légers, où l'on n'a pas besoin d'attendre la réponse de la post-prod pour formater, mais en te relisant cela m'a fait penser que dans ces cas là formater les cartes dans la caméra, c'est les effacer au dernier moment, ce qui est davantage rassurant.
Ce que je trouvais intéressant dans l'utilisation d'un logiciel comme Parashoot, c'est d'éviter le temps perdu à la face pour le formatage de la carte.

J'en profite pour te poser une question hors-sujet:
Est-ce que tu édites sur Silverstack des rapports (type "Clips Report" ou "Shooting day report")? Si oui, as-tu des conseils particuliers (par exemple des informations à faire apparaitre dans les rapports, informations qui seraient bien utiles aux labo)?

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Leo Weissenbach 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 22 février 18
  • Lieu :Suisse
  • Profession :Opérateur Vision/DIT
  • Autre Profession :
    Étalonneur

Posté 01 mars 2018 - 18:44

Bonjour
J'ai lu avec intérêt vos poste concernant Parashoot. Je voulais juste réagir sur deux points. Le fait d'attendre le retour de l'assistant monteur soulève un problème majeur selon moi. En effet si l'on doit attendre la confirmation du labo pour effacer les cartes cela voudrait donc dire qu' il y a un doute potentiel quand à la qualité des copies, ainsi que sur la sécurité au niveau des disques, et là je pense qu'il y a un problème au niveau du workflow, car c'est le rôle du DIT ou du Data Manager de s'assurer que les copies sont 100% identiques au support primaire, (d'où les checksums mentionés par Corentin.).

Parashoot est fait justement pour s'assurer que la copie à bien été réaliser, et que la carte peu être réutiliser. Actuellement Parashoot ne « formate » pas la carte il la rend simplement illisible( donc l'opération est réversible) pour la camera qui demandera a l'utilisateur de formater le media.

L'idée est que le loader n'utilise jamais une carte qui contient des clips en gros carte formater = carte copier.

L'idée du workflow avec « Parashoot » est que personne ne format jamais une cartes contenant des clips et que dans le cas ou une carte se retrouvant à la face contiendrais des clips que celles-ci soit checkées par « Parashoot ».

Cordiales Salutation

Ce message a été modifié par Leo Weissenbach - 01 mars 2018 - 18:45.


#5 L'utilisateur est hors-ligne   Leo Weissenbach 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 22 février 18
  • Lieu :Suisse
  • Profession :Opérateur Vision/DIT
  • Autre Profession :
    Étalonneur

Posté 02 mars 2018 - 10:28

Voir le messagePaul Cognet, le 23 février 2018 - 21:38, dit :

Bonjour Corentin.

Merci de ta réponse bien complète.
Je me posais également la question pour des tournages plus légers, où l'on n'a pas besoin d'attendre la réponse de la post-prod pour formater, mais en te relisant cela m'a fait penser que dans ces cas là formater les cartes dans la caméra, c'est les effacer au dernier moment, ce qui est davantage rassurant.
Ce que je trouvais intéressant dans l'utilisation d'un logiciel comme Parashoot, c'est d'éviter le temps perdu à la face pour le formatage de la carte.

De toute maniere il te faudra formater la carte en camera "parashoot" ne fait que rendre la carte illisible pour la camera.

J'en profite pour te poser une question hors-sujet:
Est-ce que tu édites sur Silverstack des rapports (type "Clips Report" ou "Shooting day report")? Si oui, as-tu des conseils particuliers (par exemple des informations à faire apparaitre dans les rapports, informations qui seraient bien utiles aux labo)?


Je profite aussi de repondre a ta question: pour ma part j'exporte tous les jours au-moins un "shooting day report" et suivant les cas un "thumnails report" avec les info suivantes: tc, comment, flag, scene/shot/take.
Je pense que la meilleur demarche est de demander a chaque departement quels infos les interessent.
Tu peux aussi exporter des fichier ALE pour ensuite importer les metadatas dans Avid par exemple.
Salutation

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Paul Cognet 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 18
  • Inscrit(e) : 25 mars 11
  • Lieu :Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Profession :Assistant vidéo
  • Autre Profession :
    Assistant Opérateur

Posté 08 mars 2018 - 01:40

Merci pour ta réponse.

Voir le messageLeo Weissenbach, le 01 mars 2018 - 18:44, dit :

Parashoot est fait justement pour s'assurer que la copie à bien été réaliser, et que la carte peu être réutiliser. Actuellement Parashoot ne « formate » pas la carte il la rend simplement illisible( donc l'opération est réversible) pour la camera qui demandera a l'utilisateur de formater le media.
L'idée est que le loader n'utilise jamais une carte qui contient des clips en gros carte formater = carte copier.
L'idée du workflow avec « Parashoot » est que personne ne format jamais une cartes contenant des clips et que dans le cas ou une carte se retrouvant à la face contiendrais des clips que celles-ci soit checkées par « Parashoot ».


Si je comprends bien, la caméra va voir que la carte a subi une opération particulière (= effacée par Parashoot), et donc demander le formatage de la carte insérée?
Ce qui permettrait de "marquer" la carte comme backupée, mais doublerais les opérations sur la carte: effacée avec Parashoot, puis formatée par la caméra?
Donc il est impossible d'effacer la carte avec Parashoot, puis de la remettre directement dans la camera; l'utilisateur est dans tout les cas obligé de formater la carte sur la camera ?

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Leo Weissenbach 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 22 février 18
  • Lieu :Suisse
  • Profession :Opérateur Vision/DIT
  • Autre Profession :
    Étalonneur

Posté 08 mars 2018 - 10:47

Voir le messagePaul Cognet, le 08 mars 2018 - 01:40, dit :

Merci pour ta réponse.



Si je comprends bien, la caméra va voir que la carte a subi une opération particulière (= effacée par Parashoot), et donc demander le formatage de la carte insérée?
Ce qui permettrait de "marquer" la carte comme backupée, mais doublerais les opérations sur la carte: effacée avec Parashoot, puis formatée par la caméra?
Donc il est impossible d'effacer la carte avec Parashoot, puis de la remettre directement dans la camera; l'utilisateur est dans tout les cas obligé de formater la carte sur la camera ?




Oui c'est l'idée, De toute manière il n'y a aucun moyen de formater une carte depuis un terminal, car Arri utilise un format special et la camera opère un "Sanitize" sur le media. Pour que la carte fonctionne il faut de toute manière la formater en camera.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement