Cinematographie.info: Le HDR est la ! - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Le HDR est la ! Noter : ***** 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 396
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 11 décembre 2016 - 23:57

Image attachée



Bonjour, je pense que si il y a un grand et durable bouleversement qui risque de bien changer nos habitudes dans la diffusion de nos images c’est bien le HDR qui va bientôt s’imposer à nos méthodes de travail en post production avec donc une anticipation nécessaire lors de nos tournages et étalonnages.

J’ai eu le plaisir de participer à 2 évènements ces dernières semaines, d’une part une projection et débat sur le système Eclair Color / Ymagis au Studio 28 et d’autre part le Work Shop Arri Alexa SXT consacré en très grande partie au HDR.



Image attachée



D’un point de vue pratique le HDR (High Dynamic Range) si il ne concerne que le système de diffusion de nos images ( Salles, Télévision, Fournisseurs internet de programmes), nous ne pouvons pas l’ignorer dans nos choix de matériels de prise de vue, dans nos méthodes de travail de la prise de vue à l’étalonnage.



Image attachée



Alors le HDR c’est quoi ? Et bien nous étions comme Monsieur Jourdain, nous faisions du HDR sans le savoir … nous filmions des hautes et des basses lumières en RAW ou en Log avec une gamme de 14, 15 diaphs mais à la fin de la post-production toute cette gamme se retrouvait réduite à sa portion congrue écrêtant les hautes et les basses lumières pour les faire rentrer dans les tubes (SDR) de la diffusion qu’elle soit sous forme de DCP et vidéo projecteur 2K ou 4K ou télévisuelle ou encore sur les écrans d’ordinateur.

Le HDR qui nous concerne est très différent du HDR photo ou des premières tentatives RED qui fonctionnent sur le principe de la saisie de 2 images (l’une sous-exposée et l’autre sur-exposée) avec un faible écart de temps afin de restituer en combinant les 2 images la plus grande dynamique possible.

Pour nos usages ce système est impossible à utiliser, la caméra par principe doit enregistrer des images qui bougent et un écart de temps le plus faible soit-il est inconcevable.

Donc le HDR dont nous parlons aujourd’hui est basé sur le principe de l’enregistrement de la plus grande dynamique possible sur une et une seule image à la fois. Dit comme cela c’est simple, mais pour arriver à ce résultat il faut un matériel qui puisse supporter le Raw et le Log le moins compressé possible ; le tout avec un très gros débit pour respecter les cadences de prise de vue. Pour la diffusion il faut également en Cinéma avoir des DCP intégrant toutes ces nuances ainsi qu’un projecteur lui aussi capable de tout restituer. Pour la télévision les fabricants de télévisions et de moniteurs s’y penchent depuis un petit moment notamment avec l’apparition du OLED.

Les avantages du HDR : tout d’abord le système restitue enfin l’image pleine et entière telle que nous la filmons et telle que nous la voulons avec plus de couleurs, plus de contraste, plus de luminosité, plus de profondeur et plus de définition … d’aucun dirait plus d’émotions ! C’est une image plus immersive sans les défauts du relief. Pour citer Cédric Lejeune et Thierry Beaumel : « La gamme de couleurs est beaucoup plus riche, surtout dans les hautes et basses lumières, les dégradés sont donc nettement plus précis, même dans les teintes sombres. Le contraste supplémentaire permet de révéler des détails fins malgré une résolution inchangée. Les nuances de couleur sont également bien mieux restituées. »

Pour l’instant il n’existe pas vraiment de norme et les associations professionnelles SMPTE, Le GIE DCI et la CST y travaillent.

En ce qui concerne la post-production, il faudra étalonner en fonction du support définitif HDR ou SDR (comme on le faisait déjà avec un étalonnage cinéma suivi d’un étalonnage vidéo). Pour l’instant 2 systèmes dominent la technologie, et tout d’abord "Cocorico" : le système ECLAIR COLOR (made in France) et le système DOLBY.

Le système ECLAIR COLOR propose une solution complète de l’étalonnage au DCP jusqu’à la projection avec l’expertise YMAGIS et Sony pour la projection. L’étalonnage HDR ECLAIR COLOR est basé sur le workflow ACES (Academy Color Encoding System) qui est celui de l’AMPAS (Academy of Motion Picture Arts and Sciences). Les DCP issus de cet étalonnage sont plus lourds que les SDR du fait du poids de toutes ces nouvelles informations. Il n’est pas inconcevable de gagner un peu de temps à l’étalonnage par la disparition de certains masques rendus inutiles.



Image attachée
Image attachée



Inutile de rappeler également que les rushs doivent être parfaitement posés pour pouvoir tirer partie de cette grande dynamique !

Quid des remastérisations en HDR des anciens films ? A partir d’excellentes sources pas de problèmes !

Quelques films ont déjà bénéficié du système ECLAIR COLOR : "Aquarius", "Brice de Nice 3", "Iris", "Personnal Shopper", "Dalida", "Tout la Haut", "Très Intimes Convictions", "Message from The King" … dans 11 cinémas en France déjà équipés !

Pour la télévision, déjà de nombreux fabricants proposent des modèles HDR, Sony, LG… la BBC vient de commencer des tests en HDR, Amazon & Google vont proposer des programmes en HDR, la PS 4 Playstation et la Xbox le proposent déjà …

Bref à nous d’être prêts pour cette opportunité qui pour une fois va dans le sens du mieux et du plus pour nos images.

N’hésitez pas à compléter, corriger, questionner ;)

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 12 décembre 2016 - 15:43

Ca fait un an qu'ATOMOS propose des moniteurs avec fonction HDR, qui permettent de visualiser immédiatement la dynamique HDR de l'image qui sera travaillée en post prod :yes: .

Tu as 3 moniteurs qui intègrent cette fonction: Le Ninja Flame (avec entrées HDMI), Le Shogun Flame (HDSI+HDMI) et l'inferno (4K-60p et quad SDI).

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement