Cinematographie.info: topo sur les batteries: transport et normes - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

topo sur les batteries: transport et normes Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 10 mars 2016 - 09:41

Image attachée

A force d'entendre tout et n'importe quoi sur les batteries, je vous fais un petit topo qui j'espère sera utile et clair. Je ne sais pas trop si c'est à mettre dans cette rubrique: le chef pourra bouger le sujet! :D

1 : A, Ah, W, Wh....

95% des gens de notre métier confondent la capacité d'une batterie avec le courant que peut débiter la batterie.

Si j'ai une batterie de 200 Wh (watt/heure) et que ma caméra a une conso de 100W, j'aurai 2 H d'autonomie. Jusque là tout va bien sauf quand j'entends "mon projecteur fait 200W et j'ai besoin de l'alimenter sur batterie donc ça va marcher avec ma batterie de 200Wh" ..... Perdu !!!

Je m'explique: l'autonomie d'une batterie s'exprime en Wh ou Ah (Ah= Wh:V) donc ma batterie de 200Wh en 14.6V a une capacité de 13.6 Ah.

Si mon projecteur tire 200W en 12V, il me faut une batterie qui autorise un courant de décharger de 200W en 12V soit un peu plus de 16 Ampères.

Ah et A n'ont rien à voir: Ah exprime la capacité au sens autonomie et A exprime quelle puissance instantanée la batterie peut encaisser.



Exemple: Bebob fabrique 2 batteries de 98 Wh, la bleue qui fait 7ampères max et donc pourra encaisser des appels de courant jusqu'à 100W (7x14.4) et une rouge, la 90RM, qui encaisse jusqu'à 20Ampères soit 290 W. Donc en reprenant mon histoire de projo de 200W, je ne peux pas l'alimenter avec ma batterie bleue, mais je peux tout à fait l'alimenter avec ma batterie rouge, même si je n'aurai pas beaucoup d'autonomie (une peu moins d'une demi-heure). C'est bon, tous le monde suit? j'en voit un qui s'endort au fonds de la classe:huh:

Pourquoi les gens confondent ? tout simplement parce que les fabricants entretiennent la confusion:rolleyes:. A ma connaissance, seuls Blueshape et Bebob ( peut-être Pag, je ne rappelle plus) donne les valeurs d’ampérage de leurs batteries, tous les autres fabricants ne donnent que les capacités en Wh.....pour cacher la mauvaise qualité des éléments utilisés ! Donc quand vous achetez/utilisez ces batteries, vous ne savez pas ce qu'elles sont capables d'alimenter!

2. Normes CE/ROHS/UN

Pour être commercialisées, les batteries doivent passer un certain nombre de test/normes: CE, ROHS (normes électriques) et UN (sécurité transport....).

Le problème c'est que nos amis chinois sont les champions de la photocopieuse couleur et que les "centres de certification" chinois sont des usines à magouilles...

Plusieurs arnaques sont pratiquées: des faux mais aussi des certifs biaisés. Le plus courant est de donner la certification de l'élément qui est utilisé dans la fabrication de la batterie (généralement toujours certifié) en oubliant de dire que la batterie elle même (coque, électronique, assemblage des éléments, protections) n'est pas certifiée....

Quelles sont les conséquences? elles sont multiples: incendie/explosion/surchauffe.....mais aussi mauvais emploie de connectiques inappropriées.

Par exemple. anton-Baueur a inventé il y a quelques années un connecteur d'alimentation auxiliaire que l'on appelle D-Tap ou connecteur anton. Ce connecteur auxiliaire est normé à 4A max et ne peut donc pas être connecté à une source qui consomme plus de 57W. C' est le connecteur utilisé par exemple pour une petite torche sur les caméras d'épaule. Nos amis chinois s'en foutent royalement et font des batteries avec connecteur d-tap non régulé, qui sont directement connectés aux éléments sans passer par un circuit de régulation et de protection. Plus fort, on trouve des fabricants lumière (Filex entre autres...) qui fournissent des cordons d'alimentation en d-tap pour des projecteurs de 100w: du grand n'importe quoi!

Sachez qu'en cas de problème, c'est l'importateur qui est responsable pénalement des dommages occasionnés par l'utilisation d'un équipement non conforme.



Bref faites attention à ce que vous utilisez....et lisez les étiquettes des batteries: elles doivent donner ces information de puissance max autorisée. Par exemple sur une bebob 200Wh vous verrez les inscriptions suivantes: capacité 13.6Ah, puissance Max 12A, D-tap Max 2.5A, USB: 5V 1A max.



3. Transport /IATA/ Evolution de la législation



La législation sur le transport des batteries n'est pas une nouveauté et ça fait des années que je préviens les utilisateurs des risques encourus. Jusqu'à il y a 2 ans , la législation n'était pas appliqué et tout le monde s'en foutait....mais maintenant, elle de plus en plus appliquée et les cas de saisie de batteries deviennent très fréquents.

Aujourd'hui la législation dit ceci:

-vous n'avez pas le droit de transporter des batteries en soute

-vous pouvez prendre "un nombre suffisant de batteries" en cabine si les batteries font moins de 100wh

-vous pouvez avoir une batterie sur votre caméra et deux en spare dans des cartons individuels si les vos batteries font entre 100 et 159 Wh

-vous ne pouvez pas transporter de batteries de 160Wh et plus.



Suite à des cas graves (crash d'un avion cargo transportant des batteries d'i-phones, incendies de soute....) la législation va se durcir vraisemblablement pour la fin de l'année 2016 et les nouvelles règles de transport vont être simple:

-Pas de batteries en soute

-pas de batteries en cabine ! tolérance pour 2 batteries de moins de 100Wh: une sur la caméra, une en spare !

seuls le transport dans des vols cargo seront autorisés, dans des boites de transport normées par IATA. Il faudra donc s'organiser à l'avance pour le transport des batteries sur les tournages à l'étranger ou passer par des loueurs locaux.

Et histoire que la législation soit respectée, toute infraction sera sanctionnée par une amende de 50.000 euros !!!



si vous avez des questions, n'hésitez pas.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Jacques Pigeon 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 28 février 10
  • Lieu :Paris
  • Profession :Enseignant

Posté 10 mars 2016 - 11:05

Merci Régis.
Un topo effectivement utile et synthétique.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 11 mars 2016 - 16:32

J'ai oublié de mentionner que la nouvelle règlementation Iata impose que les batteries transportées ne soient chargées qu'à 30% maximum, ce qui sera bien sûr une difficulté supplémentaire.

Je sors de chez un client qui vient d'acheter des batteries chinoises données pour 250Wh. En cherchant bien sur la notice papier, en tout petit, on arrive à lire que les éléments ne peuvent délivrer que 8.5 A max....soit 120W max. Une Bebob standard de 150Wh sort 10A.....bref :rolleyes:

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 17 mars 2016 - 17:19

Quelques précisions: il semblerait que la règlementation va se transposer au transport routier :unsure: ...là c'est chaud !

Quoi qu'il en soit, le transport de batterie devra se faire dans un emballage certifié avec des conditions strictes et complexes...
Les expéditions uniques (livraisons clients) pourront se faire dans des cartons spécifiques utilisables qu'une seule fois, mais pour les prestations, il faudra des boites très spéciales.... On bosse là dessus et on espère apporter des solutions courant Mai.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 25 mars 2016 - 14:35

De nouvelles précisions: l'élaboration de caisse spécifique pour le transport de batteries est en cours. La certification est très chère car il faut effectuer 3 tests de chutes de plus de 3m de haut: à plat, sur le couvercle et sur un angle, avec les batteries bien sûr.
Après chaque "crash test" la boite est analysée, les batteries démontées pour vérifier l'état des cartes électroniques et des éléments lithium....et tout ça pour chaque référence de batterie :wacko:

Coût de la certification de la boiboite: 7500€ !

On espère être capable de proposer une solution de transport d'ici fin Avril...si tout se passe bien.

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Régis Prosper 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 312
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Fabricant
  • Autre Profession :
    Importateur

Posté 07 avril 2016 - 08:36

Youpi, ça se complique encore.....



Alors maintenant les compagnies peuvent, si elles le souhaitent, assouplir les conditions de voyage des batteries en bagages accompagnés.

Donc la règle de la soute est la même pour tous: pas de batteries en soute. Obligation de transport fret dans les boites homologuées.

sur certaines compagnies et à l'exception de certaines destinations, il sera possible de prendre en cabine des batteries de moins de 100wh....

par exemple Air France l'accepte, Luftansa refuse et applique la règle à la lettre....ça va pas être simple à gérer.

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Sylvain Viricel 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 12 avril 10
  • Lieu :Paris
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 11 juillet 2018 - 16:29

Quelle est la situation aujourd'hui pour le transport des batteries par avion ?

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

  1. Google


Advertisement