Cinematographie.info: Filmer une éclipse - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Filmer une éclipse eclipse solaire le 20 mars Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Basil Prudent-Villard 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 28 avril 14
  • Lieu :Paris
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 17 mars 2015 - 19:15

Bonjours à tous,

Le vendredi 20 mars 2015, une éclipse solaire va se produire, et je souhaiterai la filmer avec mon 5D mkII, est-ce d'après vous dangereux pour le capteur comme ça peut être dangereux pour nos yeux ?

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 402
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 19 mars 2015 - 18:59

Bonjour Basil,

Les infos dont je dispose sont des infos de quantité de lumière au delà de laquelle il existe un risque pour le capteur. On considère qu'un capteur d'une sensibilité de 500 iso court un risque de détérioration de ses photosites, si il reçoit une luminosité supérieure à un dix millième de la luminosité directe du soleil (en dehors du pouvoir de concentration de la focale / effet de loupe). L'oeil est encore plus sensible et fragile puisqu'on considère qu'il y a danger et lésion irréversible si il reçoit plus d'un cent millième de la luminosité directe du soleil. A vos calculettes pour trouver la densité de neutre (ND) nécéssaire à ce filtrage...
Pour rappel ne pas utiliser sans protection la visée réflexe pour le cadrage ;) et dans tous les cas utiliser des lunettes certifiées pour ce genre d'utilisation.

Bonne éclipse !

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Jacques Pigeon 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 28 février 10
  • Lieu :Paris
  • Profession :Enseignant

Posté 20 mars 2015 - 07:30

Voir le messageBasil Prudent-Villard, le 17 mars 2015 - 19:15, dit :

Bonjours à tous,

Le vendredi 20 mars 2015, une éclipse solaire va se produire, et je souhaiterai la filmer avec mon 5D mkII, est-ce d'après vous dangereux pour le capteur comme ça peut être dangereux pour nos yeux ?

Voici une réponse tardive (et partielle) mais qui complètera celle de Philippe.
J'ai posé la question à Bernard Tichit, ancien ingéneur chez Thomson, voici sa réponse :

" La réponse n’est pas simple car les risques dépendent du matériel utilisé :

Il y a au moins 3 moyens de régler la quantité de lumière arrivant sur les pixels du capteur :

-Le diaphragme (iris) de l’objectif (s’il y en a un, il n’y en pas dans les smartphones)
-Le temps d’intégration (semblable au temps d’obturation en photo)
-Un éventuel filtre gris neutre (présent sur les caméras vidéo qui ont une roue porte-filtres)

Par ailleurs, il faut bien considérer que le spectre solaire est très large et son énergie dans l’infra-rouge est considérablement plus importante que dans le visible.

Donc, la bonne méthode c’est comme pour les yeux : un filtre neutre atténuant tout le spectre (y compris l’infra-rouge invisible)
Il faut une densité très importante, généralement ces filtres sont proposés en diaphragmes, sur les caméras vidéos on avait 4 ou 6 diaphs par exemple correspondant à une transmission de 1 /16 et 1/64

Le filtre gris permet de retrouver la plage de réglage correcte de l’Iris pour laquelle l’objectif a la définition optimum.

L’Iris seul ne peut pas atténuer suffisamment, puisque au-delà de F16 ou 32, la diffraction dégrade énormément la qualité d’image qui devient floue et on est encore très loin du compte……

Lorsque le seul moyen de régler l’exposition est le temps d’intégration, le risque est maximum puisque le capteur reçoit toute l’énergie tout le temps, donc risque d’échauffement, de décoloration du filtre de Bayer (vu sur les caméras de surveillance) etc….

Donc dans tous les cas : FILTRE GRIS à large spectre pour ramener la lumière dans les plages normales de l’appareil, que ce soir avec un iris ou un temps d’intégration variable.

Cette réponse est bien incomplète….mais il faudrait y passer un peu de temps.
"
A propos des filtres neutres, on se rappellera qu'il faut utiliser des neutres récents, conçus pour les capteurs électroniques. En effet, les filtres utilisés pour le film atténuent peu les IR, les supports argentiques étant peu sensibles aux IR (à l'inverse du silicium).

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Benoit Castelnau 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 5 février 11
  • Lieu :Paris
  • Profession :Cadreur Steadicam
  • Autre Profession :
    Chef Monteur

Posté 20 mars 2015 - 10:44

Citation

Sur le marché, il existe trois matériaux reconnus par les experts de l'observation et de la photographie d'éclipse, répondant à la norme 89/666/CEE portant le symbole CE : le Mylar, l'Astrosolar, et le Polymère teinté. Ces matériaux sont les mêmes que ceux utilisés pour faire les lunettes de protection : ils filtrent la lumière du soleil pour ne laisser passer que 1/100 000 du rayonnement solaire.

Le Soleil se situe à un peu plus de 149 millions de km de la Terre et son diamètre moyen est de 1 392 684 km. Son rayonnement est gigantesque mais sa taille visible depuis la Terre est relativement faible.

Pour photographier l'éclipse, il faut donc utiliser une longue focale. Les astronomes utilisent des focales de 1 000 mm, voire 1 600 mm ou plus, mais pour le photographe amateur, il n'est pas toujours aisé de disposer de ce genre de matériel. Heureusement, avec un 200 mm (que l'on trouve dans presque tous les sacs de photographes), il devient possible de prendre une photo où la taille du Soleil est suffisante. Si en plus le photographe peut recadrer sa photo, alors il ne faut pas hésiter.

Les focales supérieures à 200 mm sont bien évidemment elles aussi utilisables.
Par contre, avec des focales inférieures à 200 mm, le Soleil aura une taille bien trop petite sur la photo pour en faire plus qu'un souvenir.



Source : 3 conseils pour photographier l'éclipse du 20 mars 2015

La photo ci-dessous : Un objectif protégé pour la prise de vue d'une éclipse solaire.

Image attachée

Crédit photo : Loïc Tripier.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement