Cinematographie.info: "Il est difficile d'être un dieu"... - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

"Il est difficile d'être un dieu"... Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Jacques Monge 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 275
  • Inscrit(e) : 6 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Documentariste
  • Autre Profession :
    Association Professionnelle

Posté 28 février 2015 - 17:35

...et un cadreur donc !

Le dernier film d'Aleksey German (Trudno byt bogom, 2013), photographié par Vladimir Ilin et Yuriy Klimenko, est encore projeté dans quelques salles en région parisienne, et le DVD en VOSTF n'est pas encore annoncé.

Je tiens ce film pour une œuvre majeure, peu importe : ce qui m'interroge ici, c'est "comment ont-ils fait?". La caméra y est donc portée la plupart du métrage (170 minutes). Parfois sur rails. Fréquemment, plus que "portée", bel et bien "supportée" pour des "envols", rigoureusement contrôlés, avec acuité et fermeté, sans le moindre roll. On pense immédiatement aux dispositifs de Sergueï Ouroussevski pour Mikhail Kalatozov, notamment l'utilisation de câbles (la séquence de l'enterrement dans Soy Cuba), mais on peut les y discerner. Ici, non (ou alors je ne les ai pas remarqués...).

Qui aurait une idée ? :huh:




Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement