Cinematographie.info: Etude sociologique de l'assistant opérateur - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Etude sociologique de l'assistant opérateur Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Max Saint-Léger 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 12 mai 14
  • Lieu :Marseille / Paris
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 15 mai 2014 - 16:23

Bonjour assistantes et assistants,

Dans le cadre de mon Master en ingénierie de la prise de vue, j'ai entrepris la rédaction d'un mémoire sur les spécificités du métier d'assistant opérateur.

Pour expliquer simplement le sujet, j'aimerais que cette étude permette d'exposer à quiconque s'intéressant à ce métier (principalement à l'étudiant novice) ce qu'implique d'être assistant opérateur du point de vue du mode de vie et de fonctionnement de l'emploi et non de la technique.

Nous connaissons tous les compétences techniques nécessaire pour être assistant opérateur donc j'aimerais m'intéresser à un sujet beaucoup plus obscur : celui des qualités mentales. De mon point de vue, celles-ci sont indispensables dans ce type de métier si particulier, dans ce marché saturé de l'emploi et dans ce mode de vie intermittent.

Si le sujet vous intéresse, j'ai mis en ligne un questionnaire. Aucune question n'implique une réponse obligatoire.
Vous êtes libre de ne répondre uniquement à ce qui vous intéresse, cela m'aidera déjà énormément.

Lien vers le formulaire :

https://docs.google....UEuPC4/viewform

Pour ceux qui préfère, j'ai également joint le formulaire au format *.doc à envoyer à max.saintleger@yahoo.fr

Merci de votre attention,

Maxime SAINT-LEGER.

Fichier(s) joint(s)



#2 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 406
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 15 mai 2014 - 23:50

Bonsoir Maxime,

Quid de la relation Assistant(e) / Chef(fe) Opérateur(trice) dans ce questionnaire ? Pourtant à mon avis cette relation conditionne l'intégration dans une équipe image et souvent une carrière (plus qu'une relation particulière avec un loueur... Pour moi les loueurs sont plus facilement interchangeables que mes équipiers...)
Tu parles de qualité mentale, je parlerai plus volontiers de qualité humaine. Le Cinéma et plus largement l'Audiovisuel, réclament un travail d'équipe, souvent dans des conditions compliquées, de stress, d'exigences physiques et mentales mais aussi de plaisir où la technicité est une partie certes non négligeable mais pas unique des compétences de l'assistant(e)

Malgré cette petite parenthèse, je trouve que ce questionnaire est intéressant et je serais intéressé d'en connaître les résultats :thumbsup:

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Max Saint-Léger 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 12 mai 14
  • Lieu :Marseille / Paris
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 19 mai 2014 - 11:19

Voir le messagePhilippe Brelot, le 15 mai 2014 - 23:50, dit :

Bonsoir Maxime,

Quid de la relation Assistant(e) / Chef(fe) Opérateur(trice) dans ce questionnaire ? Pourtant à mon avis cette relation conditionne l'intégration dans une équipe image et souvent une carrière (plus qu'une relation particulière avec un loueur... Pour moi les loueurs sont plus facilement interchangeables que mes équipiers...)
Tu parles de qualité mentale, je parlerai plus volontiers de qualité humaine. Le Cinéma et plus largement l'Audiovisuel, réclament un travail d'équipe, souvent dans des conditions compliquées, de stress, d'exigences physiques et mentales mais aussi de plaisir où la technicité est une partie certes non négligeable mais pas unique des compétences de l'assistant(e)

Malgré cette petite parenthèse, je trouve que ce questionnaire est intéressant et je serais intéressé d'en connaître les résultats :thumbsup:/>/>/>/>/>/>

Bonjour Mr Brelot,


Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de me répondre. De plus, vous me fournissez des remarques pertinentes qui me permettent de faire évoluer mon travail, ce qui était exactement mon objectif quand j'ai décidé de poster sur le forum !


Il est vrai qu'il y a pas de chapitres consacrés intégralement à la relation assistant opérateur - chef-opérateur. Une des raisons est qu'il me semblait, probablement à tord, que c'était de moins en moins le cas que le chef-opérateur est un assistant opérateur qu'il fasse travailler sur ses projets. C'est pour cette raison aussi que j'ai posé ces deux questions :

"Quel corps de métier vous permet de décrocher le plus d'emplois : la réalisation, la production ou l'équipe image ?
Comment entretenez-vous vos relations avec ces différents collaborateurs ?"
ET
"Le système "un chef-opérateur a son premier assistant attitré, un premier a son second assistant attitré, etc..." est-il toujours d'actualité ?
Si oui, le chef-opérateur vous transmet-il les projets qui ne l'intéressent pas ou vous voit-il comme un futur rival sur le marché du travail ?"

Si à ces questions, les différents assistants me répondront que c'est principalement le chef-opérateur qui leur fournit un emploi alors je consacrerais une partie conséquente à cette relation et je modifierai mon questionnaire.
Mais pour l'instant, les exemples dont je suis témoin ne comfirment pas cette tendance et je pense que la raison est que le cas où le chef-opérateur fait travailler l'assistant se produit lorsque ceux-ci ont déjà une carrière bien établie. J'espère que cette petite investigation me permettra de tirer cette question au clair !


Pour ceux qui est des qualités mentales / humaines, j'ai du mal m'exprimé dans ce questionnaire car je pense évoquer ce dont vous parlez dans le chapitre "L'emploi par l'humain" dans lequel il y a comme question, par exemple :
"Globalement, que pensez-vous être le plus important afin de pérenniser en tant qu'assistant opérateur : les compétences (techniques) ou les qualités humaines ?"

Ce chapitre doit être confus, je n'ai sûrement pas été suffisament clair à propos des notions de "qualité humaines", de "sociabilité" de l'assistant opérateur et de son "attitude" sur le plateau. Pour moi les qualité humaines englobent les deux derniers, la sociabilité étant la capacité à sympathiser et se faire apprécier par les autres membres de l'équipe ; l'attitude étant la capacité à trouver quelle place adopter sur un tournage, à savoir quand être sérieux et quand détendre l'atmosphère, par exemple.


J'espère avoir répondu clairement à votre propos. Si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à répondre, comme je vous l'ai dit, ces remarques font avancer ce projet à pas de géant.


Je vous souhaite une bonne journée,
Maxime SAINT-LEGER.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Max Saint-Léger 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 12 mai 14
  • Lieu :Marseille / Paris
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 26 mai 2014 - 16:19

Un grand merci à ceux qui ont répondu au questionnaire, c'est une aide immense pour mon travail. J'espère que vous serez encore nombreux à y participer !

Un des assistants a répondu à la question "Est-ce que vous pensez que le marché est saturé ?" avec simplicité par "Je ne sais pas, il faudrait faire une étude de marché". Comme je suis en train de rassembler des sources afin de mettre en place une telle étude, je me suis dis que ce serait intéressant de vous transmettre certains faits sur l'état de l'industrie audiovisuelle en France.

La plupart des faits que j'ai récolté jusqu'à présent sont très positifs, ce qui est en contradiction ce que ressens la majorité de la profession, c'est à dire que nous traversons une période plus précaire.

Par exemple, concernant la production cinématographique en France, les dernières années ont été de loin les meilleures. Dans les années 90, on relève en moyenne une production de 153 films par an alors durant les années 2000, on atteint une production moyenne de 231 films par an en France !
Même très recemment, on atteint 272 films/an en 2010, 279 en 2011 et 270 en 2012 !

N'hésitez pas à réagir !

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Max Saint-Léger 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 10
  • Inscrit(e) : 12 mai 14
  • Lieu :Marseille / Paris
  • Profession :Étudiant - Image

Posté 31 mai 2014 - 09:57

Si on regarde maintenant la durée moyenne d'un tournage, afin de savoir si l'impression de tourner plus rapidement est avérée ou pas, et bien en se fiant à la tendance générale, on peut dire que le nombre moyen de journées de tournage est relativement stable durant la dernière décennie.

Image IPB


Mais on remarque quand même une baisse constante depuis 2010. Faut-il y voir une corrélation avec la vague numérique ?

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement