Cinematographie.info: Enquête sur la Cité du Cinéma - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Enquête sur la Cité du Cinéma Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Cinematographie.info 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Modérateur Général
  • Messages : 435
  • Inscrit(e) : 5 février 09
  • Lieu :Internet

Posté 30 novembre 2013 - 13:38

Image attachée

Pour les personnes qui nous posent (en privé) la question de l'absence, sur le site, d'informations concernant "l'affaire du financement de la Cité du Cinéma", nous voulons apporter ici quelques réponses :

- Pour l'instant toutes les affirmations proposées par le "Parisien Libéré", journal à l'origine de "l'affaire", le sont au conditionnel.

- La soi-disant note de la Cour des Comptes est confidentielle.

- La Cour des Comptes n'a pour l'instant fait aucune déclaration ou publié un rapport sur le financement de la Cité du Cinéma.

- La Caisse des dépôts et Consignations, l' Ecole Nationale Louis Lumière et Le Ministère de la Justice n'ont également pas fait de déclarations officielles à ce sujet.

Donc Cinématographie.info ne s'autorisera pas à traiter ou commenter ce sujet qui n'est pour l'instant qu'une rumeur. Si une enquête devait avoir lieu, il est évident que nous n'hésiterions pas à vous en informer.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 402
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 21 décembre 2013 - 17:30

Donc visiblement, ce qui n'était que rumeur devient une réalité par l'ouverture d'une enquête préliminaire décidée par le procureur de la République de Paris François Molins.
La justice devra trancher la question sur « les conditions de financement de la construction et du fonctionnement » de ce complexe associant plateaux de tournage et école de cinéma.

Ce qui est reproché :

« un financement public (…) décidé contre l'avis des services de l'Etat et de la Caisse des dépôts et consignations, principal financeur du projet ». L'argent public aurait été engagé dans le seul but de faire aboutir le projet « qu'une société privée (Europacorp, propriété de Luc Besson) portait pour son bénéfice ».
Des proches de Nicolas Sarkozy, dont Claude Guéant, ex-secrétaire général de l'Elysée, et Christophe Lambert, ex-proche de l'ancien président de la République et actuel directeur général d'Europacorp, auraient joué un rôle déterminant dans l'affaire.
Ce qui serait reproché à la Caisse des dépôts (La Caisse, institution publique autonome, centrée sur des projets d'intérêt général), elle aurait agi au mépris de ses règles de gouvernance, et en ignorant les risques pris sur les deniers publics pour servir des intérêts privés...
D'après le Canard Enchainé, "la commission de surveillance de la Caisse n'a jamais été saisie du projet par le directeur général de l'époque, Augustin de Romanet, ni même officiellement informée".
"D'un engagement de 30 à 40 millions d'euros prévu au début, qui ne justifiait pas un passage en commission de surveillance, on est passé à 150 millions. A mesure que Besson peinait à trouver les fonds, la Caisse s'est retrouvée avec un investissement majoritaire. Cela aurait nécessité un passage en commission, en clair, l'examen du dossier en commission n'était pas obligatoire au sens des textes de gouvernance. Mais il s'imposait..."

Donc pour résumer l'instruction reprocherait à la Caisse des Dépôts et Consignations et à son patron de l'époque d'avoir obéi à des injonctions politiques fortes pour servir les intérêts privés d'amis de ces mêmes politiques... ce qui ne serait pas une nouveauté <_<

A la justice de démêler le vrai du faux.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement