Cinematographie.info: Chargement de la Aaton A-minima - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Chargement de la Aaton A-minima Noter : ***** 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Nicolas Eveilleau 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 355
  • Inscrit(e) : 20 mai 09
  • Lieu :Asnières-sur-Seine
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 07 août 2011 - 21:01

Image attachée

Bonjour à tous,

Partant pour un tournage en Super 16 avec une Aaton A-minima comme caméra secondaire, j'ai essayé de me renseigner un peu sur le chargement de la caméra avant mes essais. Le manuel de la caméra est bien descriptif, mais soyons clair, quand on n'est pas habitué, le chargement de cette caméra c'est un peu une vue de l'esprit.

Heureusement, Raphaël Pfertzel, en stage en ce moment chez Panavision, m'a dégoté une super vidéo réalisée par les techniciens d'AbelCineTech, que je mets donc à votre disposition dans la section de téléchargement du site.

Je vous rapporte aussi en vrac les quelques conseils qu'on m'a donnés sur la caméra :

Chez Panavision, on m'a un peu mis en garde sur la caméra, comme quoi les flasques en plastique utilisées pour le chargement peuvent se voiler très très facilement, créant une contrainte mécanique sur les roues crantées d'entraînement et pouvant donc faire perdre la boucle, créant ainsi des problèmes de fixité et de rayures, sans qu'on puisse vraiment le savoir ou le prévoir. Donc, il semblerait que l'A-minima est à utiliser quand son concept sauve la vie (plans volés, espace extrêmement réduit...) mais que si on a une alternative, c'est plus sécu de prendre l'autre option. À voir.

Concernant le chargement et le déchargement, il est pensé pour pouvoir se faire entièrement à la lumière, la flasque en plastique protégeant toute entrée de lumière. J'ai cependant vu sur CML qu'il était plus sûr de charger les magasins au noir quand même pour deux raisons principales :
- les flasques plastiques se tordent facilement et une entrée de lumière est très vite arrivée ;
- les flasques protègent l'intérieur de la bobine, mais la "première épaisseur" est quand même exposée à la lumière et sera voilée, sans compter les entrées de lumière qui peuvent passer par les perfos si la bobine n'est pas bien serrée. Donc si on veut éviter de gâcher de la pelloche (déjà 60 m c'est pas long) et si on veut être sûr d'avoir la fin de bobine, c'est déchargement au noir obligatoire.

Si vous avez d'autres conseils...

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Nicolas Eveilleau 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 355
  • Inscrit(e) : 20 mai 09
  • Lieu :Asnières-sur-Seine
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 10 août 2011 - 11:11

ATTENTION !!!

Les flasques vides qu'on utilise pour charger la partie réceptrice sont très difficiles à trouver. Kodak en arrête la fabrication et les boutiques n'en ont plus en stock. Si vous partez avec l'A-minima, prévoyez le coup plusieurs jours avant les essais !

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Mikaël Lemercier 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 21
  • Inscrit(e) : 7 février 09
  • Lieu :Marseille
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

Posté 03 septembre 2011 - 12:12

Bonjour Nicolas,

L'A-minima est une caméra délicate, efficace quand elle est bien utilisée. Elle demande de la précision pour son chargement. Sa griffe est fragile, je te conseille de faire attention à ce qu'elle soit bien placée dans une perforation avant de rabattre le presseur.

Cordialement.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Nicolas Eveilleau 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 355
  • Inscrit(e) : 20 mai 09
  • Lieu :Asnières-sur-Seine
  • Profession :Assistant Opérateur

Posté 03 septembre 2011 - 18:18

Bonjour Mikaël et merci.

On m'a aussi dit que une partie extrêmement fragile étant la courroie d'entrainement entre le moteur et le mouvement.

L'A-minima se charge ALIMENTEE ! Il est manifestement très important de ne pas tenter de faire bouger la griffe manuellement, que ça soit en la touchant ou, erreur plus commune, en essayant de faire tourner les roues d'entrainement. Le mouvement ne bouge pas, il ne peut être entrainé que par le moteur de la caméra. Toute tentative pour bouger la griffe par les roues crantés ne fera que créer une contrainte sur la courroie d'entraînement qui est non seulement très fragile mais également très difficile à remplacer.

Quoi qu'il en soit, concernant le tournage sur lequel je l'ai eu dans les mains, nous n'avons eu aucun problème et le chef opérateur a prit énormément de plaisir à l'utiliser !
Le seul problème était sonore, les flasques vides étant de la récup que Panavision nous à gracieusement prêtée. Ils ont un peu vécus et faisaient un bruit assez fort et reconnaissable. Heureusement, nous tournions sans prise de son direct.

Ce message a été modifié par Nicolas Eveilleau - 03 septembre 2011 - 18:21.


#5 L'utilisateur est hors-ligne   Eric Hurtado 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 2
  • Inscrit(e) : 19 février 10
  • Lieu :Mens
  • Profession :Réalisateur
  • Autre Profession :
    Enseignant

Posté 13 février 2012 - 19:17

J'ai tourné un moyen-métrage au Maroc avec l'A-Minima.
Sur la fin du tournage, on a chargé au jour, il n'y a jamais eu le moindre problème de voile.
Seul bémol, effectivement, c'est une caméra un peu délicate à charger, il faut des petits doigts... Respirer un bon coup, et ne pas trembler...



Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement