Cinematographie.info: 14 courts métrages aidés par la Mairie de Paris en 2010 - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

14 courts métrages aidés par la Mairie de Paris en 2010 Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 402
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 06 janvier 2011 - 22:30

Image attachée

La mission cinéma de la Mairie de Paris a contribué à la production de 14 courts métrages en 2010...

Sur les 14 films aidés, dix sont des fictions : "Alibi" de Hervé Lavayssière (Romance), "Celui qui place son corps sous la lame de l'épée" d'Hélier Cisterne (Les Films du Bélier), "Entre chien et loup" de Patricia Dinev (Outer Space Productions), "Expiration" de Cheng-Chui Kuo (Anana Productions), "Je suis une ville endormie" de Sébastien Betbeder (Envie de Tempête Production), "La permission" de Thierry Charrier (25 Films), "La plante" de Mathieu Salmon (Stromboli Films), "Quelques ecchymoses" de Carl Lionnet (Stromboli Films), "Sous la neige" d'Aurélien Héraud (Ez Films) et "Tout le monde dit je t'aime" de Cécile Ducroq (Année Zéro).

La Mairie de Paris a également aidé deux courts d'animation, "Au fil de l'eau" d'Elodie Bouedec, Florence Miailhe et Mathilde Philipon (Les Films de l'Arlequin) et "Edmond était un âne" de Franck Dion (Papy 3D productions), ainsi que les documentaires "Les lessiveuses" de Yamina Zoutat et Bouedec (Les Films d'Ici) et "Paris Salaam" de Clara Elalouf (Sacrebleu Productions).

Le dépôt des dossiers pour la première session d'aide de l'année 2011 se fait du 3 au 31 janvier :

1ère session
Dépôt des dossiers à la Mission cinéma du 3 au 31 janvier
Date limite de dépôt des dossiers : le 31 janvier à 16h00 (au-delà, les dossiers seront refusés)
Pour les envois par courrier, un accusé de réception est demandé.
Pour tout renseignement : tournages@paris.fr

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Philippe Brelot 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Admin Principal
  • Messages : 1 402
  • Inscrit(e) : 14 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Directeur Photo / Chef-Opérateur

  • CST

Posté 07 janvier 2011 - 15:04

En complément voici les chiffres globaux annoncés par la Mairie de Paris :

Progression de 9 % des tournages à Paris en 2010

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë et son adjoint chargé de la culture, Christophe Girard se réjouissent que Paris ait accueilli plus de 920 tournages en 2010 (tous genres confondus) contre 850 en 2009, confirmant ainsi l’attractivité de Paris en tant que capitale de tous les cinémas.

LES CHIFFRES
• 9 tournages en moyenne chaque jour dans Paris
• 1 film français sur 2 se tourne à Paris
• 3 339 jours de tournages
• plus de 5 000 lieux ont servi de décors aux équipes de tournages

L’ACTIVITE DES TOURNAGES PAR SECTEUR

110 LONGS METRAGES
132 FICTIONS TV (séries et fictions)
161 COURTS METRAGES
141 FILMS PUBLICITAIRES ET CLIPS VIDEO
135 PHOTOS PUBLICITAIRES
69 DOCUMENTAIRES
176 FILMS D’ECOLE


LES LONGS METRAGES :

110 longs métrages ont été tournés à Paris en 2010
1 082 jours de tournage soit 10 jours en moyenne par film.

26 premiers longs métrages
La diversité de la production s’affirme à travers des premiers films : "il reste du Jambon" de Anne Depetrini, "Monsieur Papa" de Kad Merad ou "La nuit je mens" de Pierre Pinaud.
Des productions grand public ou plus intimistes comme "A bout portant" de Fred Cavayé , "Un amour de jeunesse" de Mia Hansen Love, "La vérité si je mens 3" de Thomas Gilou, "Mon pire cauchemar" de Anne Fontaine , "la ligne droite" de Régis Wargnier…

19 longs métrages étrangers
Si le nombre de productions internationales est comparable à 2009, celles-ci ont tourné plus longtemps dans la capitale en 2010 notamment les productions américaines. Les longs métrages ayant bénéficié du Crédit d’Impôt International ont choisi de tourner à Paris.

Quelques réalisateurs étrangers venus tourner dans la capitale:

Woody Allen pour "Midnight in Paris" (USA)
Martin Scorsese pour "The invention of Hugo Cabret "(USA)
Lone Scherfig pour "One Day" (GB)
Jean Marc Vallée pour "Café de Flore" (Canada)
Jeremy Leven pour "Girl on a Bicycle" (Allemagne)
Prabhu Deva pour "Ichh" (Inde)


LES FICTIONS ET SERIES :

132 fictions TV dont 82 séries et 50 téléfilms ont été tournés dans la capitale en 2010, représentant
859 jours de tournage, soit 7 jours en moyenne par projet.

A côté de séries populaires comme "Profilage" (Beaubourg Audiovisuel/ TF1), "boulevard du Palais" (GMT production/France 2) ou "Mafiosa" de Eric Rochant (Image et Cie/Canal+), de nouvelles séries ont été réalisées : "L’Attaque" de Alexandre Pidoux (Macondo/France 2), "Les Beaux Mecs" de Gilles Bannier (Lincoln Tv /France 2) ou encore "Platane" de Eric Judor et Denis Imbert (4 mecs en baskets/CANAL+);
Pour les téléfilms, nous pouvons signaler "Marthe Richard" de Thierry Binisti (Septembre productions /France 3), "la mauvaise rencontre" de Josée Dayan (Passion Film/France2), "La vie devant soi" Myriam Boyer (Cinétévé/ Arte).

Paris a également attiré une dizaine de séries étrangères dont la série américaine "Gossip Girls" (Warner Bros.), la série taïwanaise "La fille qui voulait gagnait des millions" de Weiling Chen, ou le tournage d’un téléfilm égyptien "The Game de Nader Galal".


LES COURTS METRAGES :

161 courts métrages tournés en 2010, soit une progression de 18% sur un an, totalisant 461 jours de tournage soit 3 jours de tournage en moyenne.
La Ville de Paris a renforcé son soutien à la production de films courts en augmentant l’aide accordée à chaque projet retenu par le comité de sélection de fond de soutien à la production des films courts. En 2010, quatorze projets ont reçu une aide de 20 000 euros.


LES ACTIONS DE LA MISSION CINEMA/PARIS FILM

La Mission Cinéma/Paris Film accueille, accompagne et conseille les équipes de prises de vues. Elle délivre les autorisations de tournages dans les rues de Paris et dans les lieux de la Ville (musées, bibliothèques, piscines, jardins, conservatoires…). Elle étudie les demandes d’interventions techniques (démontage du mobilier urbain, intervention sur l’éclairage publique..).
La politique d’ouverture des lieux de la Ville avec une grille tarifaire cohérente et harmonisée se poursuit.

D’importants chantiers ont déjà été menés (une charte d’agrément entre les producteurs et la Ville de Paris, un guide des tournages) et seront poursuivis par la Ville de Paris en vue d’encourager les tournages dans la capitale tout en étant attentif à préserver la vie des Parisiens.

La Mission Cinéma/Paris Film a développé une communication accrue à destination :

• des professionnels : outil précieux, le site Internet www.parisfilm.fr aide les productions françaises et étrangères à préparer leurs tournages ou prises de vues dans la capitale. Le site, régulièrement enrichi, présente 300 décors dont plus de 200 de la Ville. Il permet de promouvoir des lieux ouverts aux tournages et leur en faire découvrir des nouveaux (la médiathèque Marguerite Duras, le jardin Serge Gainsbourg, ou la bibliothèque de l’Hôtel de Ville), des lieux emblématiques ou moins connus. Une cinquantaine de décors ont été ajoutés en 2010 dont certains avec visites virtuelles. Le site informe également sur l’obtention des autorisations et conditions de tournages dans la capitale.

• du grand public : www.cinema.paris.fr: pour découvrir des photos exclusives de tournages, écouter le témoignage de réalisateurs qui ont choisi Paris, une dizaine ont été réalisé cette année (Michel Leclerc pour "Le Nom des Gens", Roselyne Bosch pour "la Rafle", Joann Sfar pour "Gainsbourg, vie héroïque"…) ou inviter à visiter des lieux ou quartiers ayant servi de décors en suivant les parcours cinéma comme "Adèle Blanc Sec" de Luc Besson.

Sources : Mairie de Paris / Bellefaye

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement