Cinematographie.info: Jean-Pierre Beauviala : le magasin numérique 4K de l'Aäton Pénélope [vidéo][english] - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Jean-Pierre Beauviala : le magasin numérique 4K de l'Aäton Pénélope [vidéo][english] Entretien au Micro-Salon 2010, le 13 février 2010 Noter : ***** 1 Votes

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas Chatelet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 350
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Réalisateur

Posté 26 février 2010 - 00:23

Je mets en ligne le premier numéro des Micro-Reportages du Micro-Salon 2010 : un entretien avec Jean-Pierre Beauviala parlant du développement en cours du magasin digital de la Pénélope.

Petit résumé des épisodes précédents :
L'Aäton Pénélope est une caméra légère et silencieuse (qui a commencé à faire ses premiers tournages en 35mm -2 perfs principalement- un peu partout dans le monde depuis fin 2008) dont l'un des grands principes est d'avoir été conçue pour être hybride. C'est-à-dire de pouvoir tantôt tourner en film 35mm grâce à un magasin film, tantôt en Digital Cinema grâce à un magasin numérique.
Le corps de la caméra est "universel" et ne change pas.
Tout cela est possible dans la mesure où le magasin film de la Pénélope prend entièrement en charge le cheminement de la pellicule (la boucle, la pression de la pellicule sur le plan film, etc.). Le contact entre le corps de caméra et le magasin se fait donc uniquement au niveau du plan film (entre la fenêtre d'impression du corps caméra et le presseur dorsal du magasin).
Dès lors, un magasin numérique avec un capteur électronique (de la taille d'une image 35 mm) peut très facilement se mettre en face de la fenêtre d'impression rendue ainsi très accessible : à la place de la pellicule, sur ce même plan film.
L'Aäton Pénélope doit ainsi permettre en plein tournage de passer d'un magasin film à un magasin numérique et vice-versa.

Voici un entretien vidéo de Jean-Pierre Beauviala partageant les derniers développements de ce fameux magasin digital à venir.
(Vous apprécierez, je pense, un son particulièrement bio car naturellement capturé par le micro interne de la caméra, de façon à savourer pleinement l'environnement sonore de ce 10ème Micro-Salon. :) )





Et voici la transcription écrite de l'entretien vidéo :

Jean-Pierre Beauviala : Ce qu'on fait, à l'heure actuelle, c'est travailler à remplacer le magasin film par un magasin avec un capteur digital Dalsa.

Thomas Chatelet : Qui sera en quelle résolution ?

JPB : Très haute résolution, 5K et des poussières [NDLR : pour éviter toute confusion : le capteur dépassera les 5K mais le flux vidéo généré et enregistré sera en 4K non compressé], qui a une grande dynamique, avec une belle matière disons, par rapport à ce qu'on voit dans les images vidéos.

TC : Et en latitude de pose, tu prévois combien ?

JPB : Plus de 12 diaphs. (…) Je pense que 12, c'est pas mal. Alors, il y a des astuces qui, à la post-production, permettront d'aller jusqu'à 14, mais 12 de base, c'est bien. Le film étant à 15, il faut le savoir.

TC : Et en terme de solution d'enregistrement ? Parce que c'est du 4K non compressé, c'est ça ?

JPB : C'est non compressé, oui. Il y a une sortie HD, bien sûr, pour le contrôle (…) et dans le magasin, il y a l'enregistreur. Qui opère sur des disques SSD.

TC : Qui sont en RAID 5, c'est ça ?

JPB : Non, en RAID 0. On a un tel flux à enregistrer que c'est très difficile. Aujourd'hui, c'est à la limite mais dans un an, quand la caméra sortira, ce sera bon.

[NDLR : un petit exemple pour illustrer ce point crucial : du 4K 10bit 4:4:4 non compressé à 24 im/s, c'est plus de 750 Mo/s de flux… Or les disques durs SSD actuels culminent autour de 300 Mo/s en écriture. Il faut donc en combiner plusieurs pour supporter un débit vidéo 4K.]

TC : Et tu vas pouvoir proposer des cadences d'images supérieures à 24 im/s ?

JPB : Oui, on a prévu d'aller jusqu'à 40, 50 im/s, on ne sait pas encore. Si on arrive jusqu'à 50, on sera content.

TC : OK. Et donc, ce sera un disque encastrable derrière le magasin.

JPB : Oui, ça rentre par l'arrière, presque à chaud je dirais.
Un truc qui est fabuleux dans ce qu'on fait, c'est que, un, c'est très ergonomique, deux, ça consomme très peu, c'est-à-dire qu'avec deux batteries, on devrait tourner 6 ou 7 heures ! C'est quand même considérable par rapport à tout ce que font les autres.
Et d'autre part, comme on a notre propre OS, le magasin démarre instantanément. C'est pas comme avec la Silicon ou la RED ou… La Alexa démarre instantanément ?

TC : Je sais pas, il faudrait faire un test.

JPB : Il faudrait regarder. En tout cas, nous, on met le courant, et pouf, une seconde après, c'est prêt. C'est comme un caméra film, quoi.

TC : Ça, c'est excellent. Pourquoi tu t'embarques dans le 4K ?

JPB : Ben parce que, de toute façon, il faut sur-échantillonner même si à la projection on a moins.
Comme ce qu'on fait avec les films à l'heure actuelle, on shoot [l'internégatif] en 2K. Or, par rapport à un shoot 4K, comme on l'a fait pour [l'internégatif de] Depardon [NDLR : pour La Vie Moderne], la différence n'est pas phénoménale mais elle est de l'ordre du sentiment, de l'ordre de l'impression profonde. Un film [négatif], c'est du 6K ou 7K. Bon. Si on le passe par une moulinette 2K ou HD, tu perds le sentiment, tu perds la chair.

TC : L'argument de certains, c'est de dire que le marché n'est pas prêt pour le 4K. Qu'il y aurait des goulets d'étranglement dans tous les sens.

JPB : Ben, les goulets d'étranglement sont simples.
Un, il n'y a pas de projecteur digital [4K dans les salles], donc pour les gens qui veulent faire du digital projeté… (…)
Deux, pour les mémoires actuelles, quand tu fais du 4K (même si on a une astuce pour que, sans compresser… enfin bon, on va pas rentrer dans le détail), c'est quand même des flux gigantesques ! Alors, c'est difficile de les enregistrer dans la caméra. C'est déjà plus facile de les copier sur des disques normaux [de stations de post-production]. Mais après, tu te retrouves avec des TeraBytes !...
Mais, ça vient ! L'année prochaine. Nous, si on fait une caméra, c'est pas pour dans 6 mois mais pour dans un ou deux ans. Et dans deux ans, ce problème ne se posera plus. C'est pour ça qu'on a pas choisi la méthode compressée.
Ça n'empêche pas d'avoir sur le tournage, on fera ça après, une petite boîte qui prend tes disques et, pouf, en fait de l'Avid, de la HD ou je ne sais quoi pour le montage, pour éviter d'avoir des stockages gigantesques, et ne revenir qu'à la fin [du montage] aux originaux qui t'intéressent.

TC : Et le type de fichier enregistré ?

JPB : Pour l'instant, c'est du DPX, pur et dur, basique. On avait pensé au DNG… En attendant qu'un format se fasse connaître. Peut-être qu'on contribuera à un format meilleur que le DPX mais pour l'instant c'est encore ce qu'il y a de mieux.

TC : C'est le standard le plus ouvert que…

JPB : Oui, il suffit de mettre les bons chunks [NDLR : sections d'extension pour les métadonnées].
C'est ce qu'on a déjà fait pour le son.
Mine de rien, personne ne le sait mais ce qui est maintenant devenu le Broadcast Wave Format, c'est-à-dire tout le son digital [professionnel] enregistré dans le monde, c'est Aäton qui en a été à l'origine.

TC : Vous en êtes pas à votre premier standard, c'est clair.

JPB : Ben disons qu'on ne s'en est jamais trop vanté parce que nous n'étions pas dans le son à l'époque (on travaillait sur l'Indaw) mais on a préparé la venu du Cantar en faisant un format universel. A l'époque, c'était ProTools, c'était ceci, chacun avait son format. Nous, on s'est emparé du Wave, pur et simple, dans lequel on a mis des chunks qui allaient bien pour pouvoir faire du son professionnel. C'est venu aux oreilles de l'EBU qui en a fait le format BWF. Mais personne ne sait qu'à l'origine, c'est nous !
Là, bon, peut-être quand même qu'on ne reproduira pas la même chose, mais le DPX, c'est un bon format. Le tout, c'est de s'entendre entre fabricant de caméra et gens de post-production pour y mettre les chunks dont on a besoin et faire du bon travail. Ça casse pas quatre pattes et un canard, comme on dit.

TC : Et le premier proto, on le verra quand ?

JPB : Si tout se passe bien, on devrait voir une image au NAB, le 15 avril [prochain]. Là, on commence à avoir des images vachement belles. Pour le magasin lui-même, probablement qu'on montrera le proto ergonomique aussi au NAB. On verra.

TC : Avec la solution d'enregistrement intégrée ?

JPB : Oui, bien sûr, ça marche ! On a tous les éléments à l'heure actuelle, il suffit de raffiner maintenant. Mais le raffinement, on sait très bien que ça prend quatre fois le temps. On a mis quatre mois à mettre tout ça en place.

TC : Et la sortie ?

JPB : Ben, si on a de la chance, que tout se passe bien, exactement l'année prochaine, à la même date.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas Chatelet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 350
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Réalisateur

Posté 02 mars 2010 - 10:33

The complete translation of the interview with Jean-Pierre Beauviala, Aäton CEO.


Jean-Pierre Beauviala. Right now, we're working on replacing the 35mm mag by a digital mag with a Dalsa sensor.

Thomas Chatelet. At what resolution?

JPB. Very high: more than 5K [Note : the sensor will be 5K but the generated and recorded video flow will be uncompressed 4K] with a great dynamic range, a beautiful matter, compared to current video images.

TC. What dynamic range do you plan on?

JPB. More than 12 stops. (…) 12 is pretty good. Some tricks in post make it possible to reach 14, but 12 is a great starting point. Knowing that film stock is 15.

TC. And what will be the recording solution? Because we're talking about uncompressed 4K, right?

JPB. Uncompressed, yes. You'll have an HD output, of course, for the display control (…) and the recorder will be built-in the mag, operating on SSD hard disks.

TC. In RAID 5?

JPB. No, RAID 0.
It's very difficult to handle such a flow. Today, we're getting at the limit of SSD, but one year from now, when the camera will be released, it's gonna be just fine.
[Note : an exemple, uncompressed 4K 10bit 444 @ 24im/sec is a 750MB/sec bandwidth…
Also, current SSD hard disks reach their highest point at 300MB/sec. So, you need several of them to handle a 4K video flow.]

TC. Will it be able to propose higher frame rates than 24im/sec?

JPB. Yes, we're planning to get at 40-50im/sec, we don't know yet. If we reach 50, we'll be thrilled.

TC. Ok. So, it's gonna be a removable SSD hard disk that you plug by the rear of the mag.

JPB. Exactly, almost hot-swappable, I would say.
What is very exciting about this mag is that, first of all, it's very ergonomic. Second, it has a very low consumption, with two batteries, you can shoot up to 6 hours ! That's remarkable compared to the energy consumption of others cameras.
And third, since we make our own OS, the mag boot instantly. Unlike the Silicon or the RED… Does the Alexa boot instantly?

TC. I don't know, it should be tested.[/i]

JPB. Yes. Whatever, with Penelope, you turn it on, and boom, it's ready. Like a film camera.

TC. Excellent. Why are you running for 4K ? Just for the record.

JPB. Because, in any case, you need to oversample even if you get less in theaters.
It's like what's happening now with film copies, mainly shot in 2K. Compared to a 4K shoot, like we did it on last Depardon's feature, the difference is less phenomenal than emotional, deeply emotional. A negative film is 6 or 7K. If you put it in a 2K/HD washing machine, you lose the feeling, you lose the flesh.

TC. Some say the market is not ready for 4K. Too much bottlenecks.

JPB. Well, first, there's no 4K projectors in theaters.
Second, for the current hard disks, even with a few tricks that reduce the flow, 4K is a gigantic bandwidth to deal with. So, it's hard to record it on the set. It's easier to manipulate it in post with regular workstations' hard disks. But, at the end of the day, you have to deal with TeraBytes!
But, it's on its way. Next year... This mag will be released in one or two years. And two years from now, this won't be a problem anymore. That's why we choose the uncompressed way.
And we're already thinking about solutions for the set, a kind of box where you could unload your 4K disks and encode them in Avid/HD/whatever datas for the edit room, in order to conform the final work to 4K at the very end of the workflow.

TC. What will be the data file format?

JPB. We chose DPX, pure and simple. We thought about DNG but… May be a another format will become a standard, a better standard we could contribute to, but, right now, DPX is the best we could find.

TC. It's an open standard...

JPB. Yes, you just need to add the useful chunks.
That's what we did with sound.
Nobody knows that but the Broadcast Wave Format, meaning all the professional sound recorded in the world, that's an Aäton concept at the very beginning!

TC. Well, create standards is your trademark, isn't it?

JPB. We never prided ourselves on this because we weren't entirely in the sound business yet (we were just developing Indaw) but we prepare the market for the Cantar by doing this universal format. At that time, you had Protools format, you had this and that: every software had its own format. We just took the Wave format, we put in it relevant chunks for professional sound workflow, the EBU heard about it and branded it as BWF. And nobody knows Aäton is at the very beginning of that story!
Well, now is a new story and DPX is already a good format. The whole point is to get along between camera makers and postproduction providers with the chunks we both need in order to set up an efficient workflow… Nothing unreachable.

TC : When will we see a prototype?

JPB. If everything goes well, you'll see our first images the 15th of next April at the NAB.
Now, we're beginning to get great images. And the mag will probably be shown there too, we'll see.

TC. With the built-in recording solution?

JPB. Yes, of course, it already works ! We've got all the components, now is the time for adjustments, and adjustments take about four times the time you take to gather pieces. Building the first prototype took us four months, so...

TC. A date of release ?

JPB. Well, if we are lucky, next year, same date.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume Quilichini 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 561
  • Inscrit(e) : 4 février 09
  • Lieu :Paris / Marseille
  • Profession :Cadreur Steadicam

Posté 10 mars 2010 - 23:03

Aaton a dévoilé une image 3D du prototype de son magasin numérique pour la Penelope.
Il n'y a pas à dire, on reste dans "l'énigmatque" avec cette vue du dessus, Aaton sait nous "teaser" ;)

Image attachée

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Cédric Lejeune 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 4
  • Inscrit(e) : 2 février 10
  • Lieu :Lille
  • Profession :Technicien spécialisé
  • Autre Profession :
    Effets Spéciaux

  • CST

Posté 29 mars 2010 - 00:02

Ca risque d'être très intéressant en effet, faut voir ce que ça va donner en workflow derrière, j'espère qu'ils vont faire ouvert.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas Chatelet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 350
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Réalisateur

Posté 02 avril 2010 - 23:02

Une nouvelle image de Penelope-∆ !

Image attachée

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Guillaume Quilichini 

  • Voir la galerie
  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 561
  • Inscrit(e) : 4 février 09
  • Lieu :Paris / Marseille
  • Profession :Cadreur Steadicam

Posté 03 avril 2010 - 14:11

Aäton continue son "teasing", ils ont bien compris comment ça marche aujourd'hui ;)
Je suis curieux de voir les spécifications de ce magasin numérique pour la future Penelope Delta : taille/poids/consommation d'énergie/ergonomie etc.

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Thomas Chatelet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 350
  • Inscrit(e) : 12 janvier 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Réalisateur

Posté 10 avril 2010 - 18:02

Juste pour info, pour ceux qui découvrent le sujet sur le tard : à moins d'avoir à faire un commentaire à propos de l'entretien en lui-même, les informations sur la Penelope-∆ se poursuivent dans ce sujet qui développe de nouvelles infos.

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


Discussions similaires Collapse

  Sujet Forum Commencé par Statistiques Infos sur le dernier message
Sujet ouvert (nouvelles réponses) Icône L'éditorial de la Lettre de février 2009 Sur le fil de l'AFC AFC 
  • 0 réponses
  • 614 Vues
Sujet ouvert (nouvelles réponses) Icône LSA : prochaine AG
le 7 Février 2009 à 15h à la Cinémathèque Française
LSA Jean-Jacques Mrejen 
  • 0 réponses
  • 946 Vues
Sujet ouvert (nouvelles réponses) Icône Exposition Giorgio de Chirico au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
du 13 février et jusqu'au 24 mai 2009
Infos & événements Philippe Brelot 
  • 0 réponses
  • 653 Vues
Sujet ouvert (nouvelles réponses) Icône Fichiers joints La 81ème cérémonie des Oscars
22 février 2009
Infos & événements Adrien Onesto 
  • 1 réponse
  • 587 Vues
Sujet ouvert (nouvelles réponses) Icône AATON Penelope Documents à télécharger Brice Pancot 
  • 0 réponses
  • 717 Vues

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement