Cinematographie.info: Logiciels de montage image - Cinematographie.info

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager

Logiciels de montage image vos avis sur ceux que vous utilisez Noter : -----

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Yohann Viseur 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 6 février 09
  • Lieu :Wellington (New Zealand)
  • Profession :Assistant vidéo

Posté 26 août 2009 - 03:10

Bonjour !

J'aimerais avoir de la part des monteurs... et des autres aussi d'ailleurs, quel est le logiciel de montage de préféré et me dire pourquoi ils l'apprécient ?
J'imagine donc qu'ils vont parler de Final Cut, Première (peut-être), Avid et d'autres que je ne connais pas forcement...

Je n'envisages pas de faire pour ma part du montage mais cela me parait important d'en connaitre un peu plus.

Merci pour les infos !

#2 L'utilisateur est hors-ligne   William Flageollet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 30
  • Inscrit(e) : 25 mai 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Mixeur
  • Autre Profession :
    Association Professionnelle

  • AFSI
  • CST

Posté 02 septembre 2009 - 09:07

Bonjour Yohann,

Tout dépend de qui on parle ! ;)

Grosso modo, AVID pour le cinématographe et Final Cut Pro pour l'audiovisuel et le cinéma.

AVID c'est pour le gros taf, utilisation de plusieurs stations, travail en réseau avec serveur, nombreux outils incorporés, c'est donc plus coûteux à l'usage que FCP (et c'est un argument pour les productions).

Final Cut Pro a été développé par le créateur de Premiere débauché en son temps par Apple.
La Suite FCP (communication entre plusieurs softs dédiés à une tâche particulière) est l'aboutissement de nombreuses années d'évolution et de développement. Son avantage est qu'il paraît moins coûteux si on a que des choses simples (mais suffisantes) à faire avec cet outil.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Noémie Loeve 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 6
  • Inscrit(e) : 22 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Monteur

  • LMA

Posté 15 octobre 2009 - 23:13

bonjour Yohann,

avec un temps de détente plutôt long, voilà quelques précisions pour compléter la réponse
de William (très claire et qui résume fort bien la situation)

ces deux logiciels, Avid et Final Cut sont les seuls à être utilisés dans les post-productions "film",
c'est à dire pour des projets tournés en pellicule, car ils ont tout deux des modules qui gèrent la traduction
des "images films" en "image vidéo", ce qui s'appellent les fichier FLEX ou ATN.

Final cut a developpé depuis moins de 10ans son logiciel "cinematool" et il n'est pas toujours stable lorsqu'il s'agit d'un projet lourd,
avec beaucoup de rushes ou avec différents formats (en majorité du 35mm 3per ou 4perf, du 16mm).
Le logiciel fonctionne seulement sur Mac, mais fonctionne dans un format ouvert, le quicktime,
c'est à dire qu'un élément (son ou image) que tu vas importer ou numériser à l'aide de FCP sera utilisable
par d'autres logiciels, que tu peux regarder les rushes indépendamment de FCP.

Avid lui fonctionne dans un format propriétaire, c'est à dire que seul Avid va pouvoir traiter ou lire les éléments,
qu'il a d'ailleurs toujours besoin d'encoder lui-même.

En outre, FCP n'était pas du tout stable pour les réseaux (plusieurs ordinateurs travaillent sur les mêmes rushes)
alors que Avid est au point depuis longtemps.

Après, je travaille sur les deux logiciels sans aucun problème, mais malgré les progrès qu'a fait FCP,
Avid reste à mes yeux plus pro, beaucoup plus rigoureux pour toutes les tâches d'assistanat,
(faire des sorties plus clean, à l'image près sans que ce soit un coup de chance par exemple!!!)
et plus agréable pour monter.

et c'est un autre débat, mais ces logiciels... ne sont que des logiciels,
que tu peux apprendre sur le tas, en comprenant l'acte de monter:
l'important étant "quelle opération veux-tu faire" couper? rallonger le plan?
à quel endroit, pourquoi et avec quelle image raccorder, pourquoi changer de valeur? etc...

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Yohann Viseur 

  • Groupe : Étudiant
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 6 février 09
  • Lieu :Wellington (New Zealand)
  • Profession :Assistant vidéo

Posté 22 octobre 2009 - 14:48

Un enorme merci pour ces reponses !J'apprecie enormement ! JE suis cense connaitre les bases de montage mais j'ai completement laisse tombe cela suite un accrochage educatif..(je le nomme comme cela...)
Mais alors j'aurais un question Noemie... as tu un secret pour comprendre l'acte et le rendu du montage ? regarder des milliers de films ? ou une secrete maison qui aiderait ?

Encore merci je pense que ca eclaircira plus d'un !

#5 L'utilisateur est hors-ligne   William Flageollet 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 30
  • Inscrit(e) : 25 mai 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Mixeur
  • Autre Profession :
    Association Professionnelle

  • AFSI
  • CST

Posté 22 octobre 2009 - 19:02

Voir le messageYohann Viseur, le 22-10-2009 - 15:48, dit :

comprendre l'acte et le rendu du montage ?

Le sens.... Monter c'est mettre en forme et extraire l'émotion des éléments capturés au moment du tournage.... :blink:
Le scénario sert de document de référence, les images sont la vérité que le monteur va manipuler...

Le montage c'est souvent et aussi du traffic de sens... Means: suivant la façon dont les images s'enchaînent, le sens de l'histoire varie...

Le montage c'est aussi avoir le sens du rythme, de la pulsion... Du pourquoi du choix de l'endroit de la coupe...
Le monteur, tout comme le chef op dans une autre dimension, a un rôle clef dans la réalisation de l'oeuvre cinématographique

C'est difficile de résumer le rôle central du monteur en quelques mots, le monteur a une fonction charnière qui, malheureusement, en France n'est pas suffisamment reconnue...

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Noémie Loeve 

  • Groupe : Membre Professionnel
  • Messages : 6
  • Inscrit(e) : 22 février 09
  • Lieu :Paris
  • Profession :Monteur

  • LMA

Posté 22 octobre 2009 - 20:20

et non, pas de secret! il y a des tonnes de "trucs" et surtout un éventail de sensibilités qui vont guider le montage en cours,
mais c'est vrai que tu évoques la meilleur méthode pour apprendre ce qu'est le montage : "regarder des milliers de films"

une vision active, et moi j'aime partir d'un aspect instinctif et subjectif
- savoir ou se rendre compte de :
ce qui te plait et déplait,
ce qui marque,
ce qui te touche

- puis analyser pourquoi une scène, un film est réussi ou loupé à tes yeux,

- en quoi les aspects techniques font sens, que ce soit des changements d'axe, de valeurs de plan,
pourquoi ils sont montés dans cet ordre,
y a-t il une interaction avec le son qui modifie ce que tu voies, qui te disperse ou t'intéresse
au delà du propos, souvent c'est une façon de mettre en scène, en image, en son et en montage,
une manière de mettre en adéquation ce qui est raconté avec comment c'est raconté,
(même hors narration)
qu'est-ce qui fait style, qu'est-ce qui fait sens,
ce sont les questions auxquelles tu es confrontées dans une salle de montage, que tu soies monteur ou réalisateur,
ou même les autres intervenants du tournage, de la prod, et post-prod.

là, je te parlais du montage tel qu'il est une fois le film fini, et ça n'a rien à voir avec le montage en cours,
par contre c'est ta sensibilité, ton savoir, tes compétences, tes références que tu vas utiliser pour monter,
pour comprendre le réalisateur, comprendre le projet, les rushes
le cheminement qui fait que ce sont ces images, ces sons qui ont été tournés... le film est dedans


le montage, c'est le moment où faire tous les choix à partir d'un matériel donné,
faire une sélection parmi les rushes tournés, quelle prise, quelle portion de la prise, dans quel ordre, quelle intonation de voix, ...
et à part les éléments que tu peux éliminer à cause de raisons techniques ou qualitatives
(et encore!! beaucoup de problèmes peuvent désormais être résolus en post-prod, ou intégrés au film malgré tout)
c'est important de savoir pourquoi tu fais ces choix
(quand je dis "tu" ça peut être real, monteur, équipe, on est d'accord hein?)

pourquoi commencer une scène en plan large (le besoin de planter le décor? donner une impression d'espace?)
ou commencer un film par une série de gros plan et insert
(dépister le spectateur en lui donnant des informations partielles ou bien caractériser un personnage par un résumé en cinq plan?)

et tu te poses ces questions à plusieurs niveaux, pour faire un raccord simple, construire une scène, élaborer une structure,
avec des scènes magnifiques (et couteuses) qui déséquilibrent la structure,
avec une sorte de raccords entre deux plans tout simples mais qui va donner tout un style au film entier.

bref, les oeuvres sont si différentes qu'il n'y a pas de recettes, à part les conseils sur ce qui ne fonctionnent pas ou qu'il est difficile d'intégrer,
et encore!!! les faux raccords peuvent être choisis, les micros baladeurs laissés sur quelques images,
cela dépend de ce qui est assumé... du genre qui est recherché...

en plus, quand j'y pense, pendant toute une phase du montage, les phrases qui se disent le plus sont:
"ça marche" ou "ça fonctionne pas"

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Vincent Valluet 

  • Groupe : Membre
  • Messages : 9
  • Inscrit(e) : 26 mai 12
  • Lieu :Paris
  • Profession :Chef Monteur
  • Autre Profession :
    Cadreur

Posté 20 octobre 2012 - 21:11

FCP X arrive aussi avec des fonctions intéressantes (rendus en tache de fond, reconnaissance des visages : utile por le doc ! , stabilisation…)
Premiere se professionnalise aussi et serait épaulé par les carte graphiques Nvidia proposant le moteur CUDA. Les fonctions temps réel se trouveraient boostées ! Si c'est à la hauteur de ce que ça peut apporter dans After Effects alors c'est vraiment bien !

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas créer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre
  • Partager


1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)



Advertisement